Email catcher

prévaricateur

Définition

Définition de prévaricateur ​​​ , prévaricatrice ​​​ adjectif et nom

Qui se rend coupable de prévarication.

Exemples

Phrases avec le mot prévaricateur

Mais cette pauvre fille, malgré son extrême simplicité, trompa les espérances de ces juges prévaricateurs, et rendit tous leurs efforts inutiles.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Mais contrôler ce n'est pas seulement attraper les prévaricateurs.Europarl
Ainsi l'on enlève même aux souverains l'occasion de faire le bien et de punir les prévaricateurs.Napoleonica. La Revue, 2009, Alexander Mikaberidze, Robert Ouvrard, Peter Hicks (Cairn.info)
Ce gendarme prévaricateur, pour avoir manqué à ce qui est respectable, gardera les arrêts jusqu'à nouvel ordre.Ernest Hamel (1826-1898)
D'une part, il y aurait ceux qui se battent contre les prévaricateurs.Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin, 2007, Romain Masson (Cairn.info)
La souffrance vient de l'ignorance du fonctionnement de la vie bien plus que de la misère, de l'injustice sociale et des prévaricateurs.Sociétés Revue des Sciences Humaines et Sociales, 2002, Thierry Mathé (Cairn.info)
On sait qu'on se fait avoir, c'est de plus en plus évident, parce qu'il y a des accapareurs, des prévaricateurs, des lobbies qui cherchent à tirer profit de la communauté.Hermès, 2015, Irène Frachon (Cairn.info)
Ce monastère n'est-il habité que par des moines prévaricateurs ?George Sand (1804-1876)
Il conforte implicitement ce que ses contemporains très tôt lui reprochent, à savoir d'être tout simplement un prévaricateur ou un concussionnaire.Napoleonica. La Revue, 2017, Pierre-François Pinaud (Cairn.info)
Comme on a blâmé ces simples particuliers sans titres, ces citoyens qui n'étaient que des citoyens et qui osaient se mêler d'agir pour suppléer les pouvoirs prévaricateurs !Parlement[s], 2014, Marie Aynié (Cairn.info)
Véritable personnage social, l'émigré est mis en scène tantôt en généreux mécène, tantôt en profiteur ingrat, tantôt en victime des prévaricateurs de tout crin.Revue de sciences sociales au Sud, 2013, Lucile Gruntz (Cairn.info)
L'équilibre entre les deux ordres juridiques ne tient que tant que perdurent des conditions acceptables d'homéostasie garanties par le caractère raisonnable et non prévaricateur des parties en cause.RSC, 2016, Francesco Palazzo (Cairn.info)
Il parle de ministres prévaricateurs et avides, de riches pleins de hauteur et de vanité.Alphonse Karr (1808-1890)
Pour l'heure, cependant, le capitalisme de prévaricateurs des années 1990 a reçu un coup d'arrêt.Le débat, 2008, Perry Anderson (Cairn.info)
Le développement s'était d'abord affirmé en s'opposant à une insertion dans des échanges internationaux jugés prévaricateurs.Diogène, 2007, Claude Albagli (Cairn.info)
Wolsey était un mauvais prêtre, un évêque impudique, un ministre vénal, un chancelier prévaricateur.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
De détestables élections eurent lieu, tandis qu'elles auraient été toutes dans le sens du gouvernement si on eût fait justice du général prévaricateur.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Partout revient le même leitmotiv : prévaricateurs, les officiers de finances abuseraient de leur office pour s'enrichir.Revue historique, 2007, Olivier MattÉoni (Cairn.info)
Le juge n'a qu'une manière de tomber au-dessous de son criminel, c'est de devenir prévaricateur, et tout écrivain véritable est certainement un juge.Léon Bloy (1846-1917)
C'est dans cet appareil qu'ils côtoyent l'étang de poix bouillante ou les prévaricateurs sont plongés.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PREVARICATEUR s. m.

Qui abuse de la confiance qu'on a en luy, qui trahit sa partie. Un Procureur prevaricateur merite interdiction. On le dit par extension de ceux qui font quelque chose contre le devoir de leur charge, contre la foy de leur serment. Si un Rapporteur obmet de parler d'une piece importante, c'est un prevaricateur. Un Sergent qui fait un faux exploit est un prevaricateur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.