Email catcher

prodigua

Formes

Exemples

Phrases avec le mot prodigua

En un troisième tour de main, si j'ose m'exprimer ainsi, elle me prodigua ses suprêmes faveurs.Alphonse Allais (1854-1905)
Il y prodigua toutes les ressources d'un talent aussi souple qu'élégant.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Elle lui prodigua les conseils les plus affectueux, qu'elle renouvela régulièrement une fois par semaine pendant plusieurs années.Victor Cousin (1792-1867)
Jamais fille dévouée ne prodigua à un père plus de soins touchants, plus de délicates attentions.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette fois-ci, le jeune homme lui prodigua de multiples indications et ne manqua pas de manifester de l'impatience en la voyant chercher ses mots.Réseaux, 2018, Gérôme Truc (Cairn.info)
Il se pressa le front avec désespoir, et se prodigua les noms de lâche, de parjure et d'infâme.Jules Sandeau (1811-1883)
Delphine me prodigua les soins les plus empressés.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
L'enseignement qu'il prodigua touchait à des sujets neufs, à la préparation desquels aucun travail d'ensemble et presque pas d'études de détail ne pouvaient l'aider.Revue du Nord, 2010, Édouard Perroy (Cairn.info)
Il se réfugia chez un ami dans un autre quartier qui lui prodigua quelques soins et aussi le conseilla de s'enfuir du pays.Sciences & Actions Sociales, 2018, Ibrahima Poudiougou (Cairn.info)
Il serra sa fille dans ses bras et lui prodigua les noms les plus tendres.Georges Ohnet (1848-1918)
Je lui adresse de loin, en même temps que ce tribut d'éloges mérités, mes remerciements pour les bontés qu'il me prodigua.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Il choisit un vieux caporal de sapeurs ; il lui prodigua l'eau-de-vie, l'argent, les caresses, et eut bientôt triomphé des scrupules que ce malheureux lui opposait.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Il s'approcha de moi, me serra dans ses bras, et, me pressant contre son cœur, il me prodigua les témoignages de la plus vive tendresse.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il prodigua cependant des encouragements, se montra confiant et non désespéré.Ernest Daudet (1837-1921)
Du moins, afin de se concilier le colérique pontife, il prodigua auprès des siens les insinuations et les intrigues.Émile Vincens (1764-1850)
Ce jour-là, il prodigua l'eau de son urne, sans souci du lendemain.Paul Féval (1816-1887)
La frayeur seule l'avait fait évanouir ; les soins que lui prodigua le jeune homme ne tardèrent pas à la rappeler à la vie.Gustave Aimard (1818-1883)
On le calma, on fit plus, on lui prodigua des caresses.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Par ailleurs, pour les dames de la cour elle prodigua des conseils adaptés à la vie dans un milieu dangereux et des avis propres à leur inspirer un sain comportement.Revue historique, 2001 (Cairn.info)
On prodigua pour lui les miracles ingénieux de la plus charmante hospitalité.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine