quartier

définitions

quartier ​​​ nom masculin

Portion d'environ un quart. Un quartier de pomme. Un quartier de bœuf.
L'une des phases de la Lune où une partie du disque est éclairée. Premier, dernier quartier.
Blason Partie de l'écu écartelé.
Degré de descendance noble. Avoir quatre quartiers de noblesse, quatre ascendants nobles. —  au figuré Ce festival a maintenant ses quartiers de noblesse, il est reconnu.
Partie d'une ville ayant une certaine unité. Les beaux quartiers. Les gens du quartier. —  au pluriel Les quartiers : les quartiers défavorisés.
au pluriel (dans des locutions) Cantonnement. Quartiers d'hiver : lieu où logent les troupes pendant l'hiver. —  Quartier général : bureaux du commandant d'une armée et de son état-major (sigle QG).
locution Avoir quartier libre : être autorisé à sortir de la caserne.
vieux Lieu de sûreté. locution Demander quartier, la vie sauve. —  moderne Ne pas faire de quartier : massacrer tout le monde ; traiter sans ménagement.
Partie d'une prison affectée à une catégorie de détenus. Le quartier des femmes. anciennement Quartier de haute sécurité (QHS).

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les deux barbiers de quartier rasent alternativement de deux jours l'un, et celui qui ne rase point apprête les eaux et tient le bassin.Alfred Franklin (1830-1917)
Ce quartier où elle éprouvait une honte, tant il embellissait, s'ouvrait maintenant de toutes parts au grand air.Émile Zola (1840-1902)
Toute la journée, l'on fit des recherches, puis l'on conjectura que le bruit venait des catacombes, situées, comme on tait, sous ce quartier.Gérard de Nerval (1808-1855)
Son ennui venait de ce que, précisément, le quartier s'embellissait à l'heure où elle-même tournait à la ruine.Émile Zola (1840-1902)
En outre, je pense que le soutien à une ville ou un quartier doit avoir un effet stimulant, certainement en ce qui concerne la contribution communautaire.Europarl
Le quartier central occupe une île formée par la division du fleuve en plusieurs bras.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Pendant près d'une heure, il courut ainsi le quartier, choisissant les trous les plus sombres.Émile Zola (1840-1902)
C'est un peu comme si la police ordonnait, dans un quartier où aurait doublé le nombre d'effractions, de supprimer tous les chiens de garde.Europarl
Les deux garçons vont à l'école du quartier : ce qui, en somme, n'est point un mal.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Le 20 mai, jour de la bataille, de grand matin, les évolutions commencèrent, et nous attendîmes, au quartier-général, avec une bien vive impatience, le résultat de cette journée.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Tous les blonds et tous les bruns du quartier portaient de son ouvrage sur le corps.Émile Zola (1840-1902)
On en faisait circuler une dans notre quartier : j'y mis mon nom, et nos trois garçons, ne sachant pas écrire, y apposèrent leur croix.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il me dit de plus qu'en cette même cour et dans le climat où elle fait sejour l'on pensoit que les affaires changeroient de face dans le quartier d'hiver.Victor Cousin (1792-1867)
C'est un de vos compatriotes qui tient un cabaret dans le quartier cophte, et chez lequel se réunissent les gens sans place.Gérard de Nerval (1808-1855)
La jeune fille se hâta de quitter ce quartier sordide et gagna une large avenue qui descendait vers le fleuve.Judith Gautier (1845-1917)
Comme chacun en profite, chacun à son tour en doit procurer l'usage à son quartier.Robert Estienne (1723-1794)
D'ailleurs le quartier n'a pas besoin de savoir que je vais me mettre en route.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ce quartier, qui commence au centre de la ville, et qui finit à son extrémité septentrionale, a suivi, dans son accroissement, celui des diverses enceintes qui se sont succédé.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Si l'on accordait, par exemple, des priviléges aux épiciers qui habitent tel quartier, pensez-vous que les propriétaires des maisons n'en exigeraient pas de plus forts loyers ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Maintenant le quartier se fait désert ; des maisons fermées, du silence comme pour un deuil.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « QUARTIER » s. m.

Une partie d'un tout divisé en quatre. Un quartier d'agneau, de boeuf, de mouton. Le quartier de devant, le quartier de derriere.
 
On dit aussi d'un homme écartelé, qu'on l'a mis par quartiers pour l'exposer sur les grands chemins.
 
QUARTIER, se dit plus particulierement à l'égard des mesures. Un quartier de terre, de pré, de vigne : c'est le quart d'un arpent. Un quartier de toile, de serge, de ruban : c'est le quart d'une aune. On dit aussi, le quartier d'une rente, d'un terme, d'une pension, pour dire, ce qui est écheu pendant trois mois, ou le quart de l'année. Il a mangé son quartier avant qu'il l'ait receu.
 
QUARTIER, chez le Roy & les Princes, est le service qu'on leur rend durant trois mois, chacun selon sa charge. Il y a des Gentilshommes, des Aumosniers ordinaires, & d'autres de quartier.
 
QUARTIER, se dit aussi de plusieurs parties de choses qui ne sont pas divisées justement en quatre. Un quartier de pain signifie seulement une bribe. Un quartier de poire, d'orenge de Portugal. On a fendu cette grosse busche en huit ou dix quartiers.
 
QUARTIER, se dit aussi dans ce sens des parties du soulier qui couvrent les talons, & où est l'oreille qui sert à le serrer.
 
QUARTIER, signifie aussi de gros morceaux de pierre. On a fait une jettée dans la mer avec de gros quartiers de roche. On le dit aussi des pierres de taille dont il y en a certain nombre à la voye.
 
QUARTIER, en termes de Guerre, est le lieu assigné à certaines troupes pour vivre, loger & camper. Le quartier du Roy est celuy où le Roy loge & campe en personne ; ou en son absence celuy du General. On fait des lignes de communication pour joindre les quartiers de l'armée. Les quartiers d'un siege sont les principaux campements qui servent à boucher les principales avenuës d'une place.
 
QUARTIER, se dit aussi des logements qui se font à la campagne & hors les sieges. Ce General a étendu ses quartiers bien loin. L'ennemi est venu qui luy a fait resserrer ses quartiers.
 
QUARTIER, se dit aussi des soldats qui gardent ces campements. On a enlevé deux quartiers des ennemis.
 
QUARTIER D'HIVER, est le lieu qu'on assigne aux trouppes pour passer l'hiver, & aussi le temps qu'on demeure en ces logements, & les avantages qu'en tirent les Capitaines. On a mis ce Regiment en quartier d'hiver dans cette petite ville. Le quartier d'hiver ne durera que quatre mois. Chaque Capitaine tirera du moins mille écus de son quartier d'hiver. En Espagne on donne aussi des quartiers d'esté.
 
QUARTIER DE RAFRAISCHISSEMENT, est un pays gras où on envoye des trouppes fatiguées pour se rafraischir & se remettre en equippage, même tandis que la campagne dure.
 
QUARTIER D'ASSEMBLÉE, est le lieu ou rendez-vous qu'on donne aux trouppes pour s'assembler, & pour se mettre en marche. On donne aussi des quartiers pour le logement des Veneurs, des chiens & de l'equippage de la Venerie.
 
QUARTIER, signifie aussi le bon traitement qu'on promet à des trouppes qui se rendent, qui mettent les armes bas. Les ennemis ont demandé quartier. On n'a point voulu donner de quartier à ces rebelles, on a tout passé au fil de l'épée. Cette façon de parler vient de ce que les Hollandois & les Espagnols étoient autrefois convenus que la rançon d'un Officier ou d'un soldat se payeroit d'un quartier de sa paye : desorte que quand on ne vouloit point les recevoir à rançon, c'étoit qu'on refusoit les offres d'un quartier de leurs gages.
 
QUARTIER, se dit en ce sens par extension de toutes les autres affaires. Les usuriers ne donnent point de quartier à leurs debiteurs, ils les font payer à jour nommé. Un bon plaideur ne donne ni delay, ni quartier à ses parties, il poursuit sans discontinuation. Je ne sçaurois boire davantage, donnez moy quartier.
 
QUARTIER, en termes de Manege, signifie les costez du sabot d'un cheval compris entre la pince & le talon de part & d'autre. Il y a des quartiers de dedans & des quartiers de dehors. On dit qu'un cheval a fait quartier neuf, quand il a renouvellé un de ses quartiers qu'on avoit été obligé de coupper, à cause de quelque mal qui y étoit survenu.
 
QUARTIERS d'une selle, ce sont les pieces de cuir ou d'estoffe qui sont attachées aux deux costez de la selle.
 
QUARTIER-MESTRE, est un Mareschal des Logis d'un Regiment de Cavalerie estrangere.
 
QUARTIER-MAISTRE, en termes de Marine, est un Officier de navire qui aide au Maistre & au Contre-Maistre, qui a soin des cordages, & de faire mouiller ou lever les ancres, & des pompes. On l'appelle aussi Esquiman.
 
Vent de quartier, est le vent qui ne souffle pas en pouppe, mais un peu à costé. C'est le meilleur de tous les vents, parce qu'il donne dans toutes les voiles ; au lieu que celuy qui donne en pouppe est empêché d'y donner par les voiles de l'artimon.
 
QUARTIER, en termes de Blason, signifie un Escu d'Armoiries. Il faut seize quartiers pour prouver sa Noblesse de quatre races dans les Compagnies où on ne reçoit que des Nobles. Ce mot de quartier qu'on demande pour les preuves de Noblesse, vient de ce qu'autrefois on mettoit sur les quatre coins d'un tombeau les Escus du pere & de la mere, de l'ayeul & de l'ayeule du deffunt. On voit en Flandres & en Allemagne des tombeaux où il y a 8. 16. & 32. quartiers.
 
QUARTIER, se dit aussi des parties de la premiere division qui se fait d'un Escu écartelé. Au premier & quatriéme quartier il portoit de France ; au second & troisiéme quartier de Jerusalem, &c. On dit aussi un quartier tiercé en fasce ou en pal. Un franc quartier, est un quartier qui est seul, & qui fait une des parties honorables de l'Escu.
 
QUARTIER, en Astronomie, se dit de chaque lunation, du changement qui se fait en la Lune au bout de sept à huit jours. Nous sommes au premier, au second quartier de la Lune. Cette gelée durera tout le quartier.
 
QUARTIER, signifie aussi un certain canton ou division d'une ville. C'est un des principaux bourgeois de nostre quartier. Nous sommes logez en des quartiers fort éloignez. Le Commissaire du quartier est l'Officier de police qui a soin de la faire observer dans son voisinage.
 
QUARTIER, signifie aussi les personnes du voisinage. C'est une femme qui ne voit point son quartier. On a fait des chansons sur tout le quartier.
 
QUARTIER, se dit aussi des lieux éloignez, des Provinces, des Royaumes. Cet homme a voyagé en plusieurs quartiers, il a veu plusieurs Royaumes. Mandez nous des nouvelles de vos quartiers J'iray peut-estre faire un voyage en ces quartiers-là.
 
À QUARTIER. adv. Qui se met à part, à costé. Il s'est mis à quartier, à couvert pendant l'orage & la persecution. Il a mis du bien à quartier, il l'a caché en quelque endroit pour s'en servir au besoin. Il a tiré cet homme à quartier pour luy donner secrettement un advis. Il faut se mettre à quartier pour laisser passer ce carrosse.
 
On dit proverbialement, qu'une femme est la gazette du quartier, pour dire, qu'elle est curieuse d'apprendre & de debiter toutes les nouvelles de son quartier.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020