rabbin

 

définitions

rabbin ​​​ nom masculin

Chef religieux d'une communauté juive, qui préside au culte. Femme rabbin (parfois une rabbine nom féminin). Grand rabbin, chef d'un consistoire israélite.var. rabbi ​​​ .
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon bonnet de rabbin, que je mettais sous mon schako, avait aussi disparu, ainsi que les cavaliers bavarois.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Incapables qu'ils étaient de rédiger eux-mêmes la fameuse lettre de divorce, ils étaient obligés de venir s'adresser à l'homme lettré, c'est-à-dire au rabbin, pour qu'il l'écrivit en leur nom.Hugues Le Roux (1860-1925)
Pendant mes études, j'ai saisi l'occasion de suivre plusieurs cours sur leur histoire et leur littérature, dispensés par un rabbin.Europarl
L'un d'eux, qui doit être quelque chantre ou rabbin, semble mener confusément ce chœur lamentable.Pierre Loti (1850-1923)
Le consistoire central se compose d'un grand rabbin et d'autant de membres laïques qu'il y a de consistoires départementaux.Aristide Briand (1862-1932)
Nous savons, repartit le rabbin, que telles sont vos prétentions ; mais elles sont absolument gratuites et fausses.Volney (1757-1820)
Un rabbin étala devant lui des monceaux d'or, les lui promettant s'il voulait devenir son vassal, seulement durant quelques années ; il lui tourna le dos.Saintine (1798-1865)
Je m'y suis soumis, sire, et, si vous n'acceptez pas les mêmes conditions, le rabbin se retire.Jacques Cazotte (1719-1792)
Il n'y avait dans tout cela aucune intervention nécessaire du rabbin faisant fonction d'officier de l'état civil.Hugues Le Roux (1860-1925)
Le grand rabbin et les membres laïques sont élus par l'assemblée des notables de la circonscription.Aristide Briand (1862-1932)
On peut dire que, sans la grande habitude où sont les rois de commander à leurs attitudes, il en eût pris une soumise vis-à-vis du rabbin prétendu merveilleux.Jacques Cazotte (1719-1792)
Alkan a maintenant soixante-quatre ans ; sa démarche penchée, sa mise puritaine lui donnent l'aspect d'un ministre anglican ou d'un rabbin, – dont il a la science.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Sans ma peau d'ours et le bonnet du rabbin que je portais sous mon schako, je pense que j'aurais succombé de froid.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Le grand rabbin du consistoire central est nommé suivant les formes prescrites par les articles 40 et suivants.Aristide Briand (1862-1932)
Il n'eut rien de mieux à faire que de retourner chez le rabbin et de tâcher d'apprendre par son moyen quel serait le sort de sa fille.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Ils me donnèrent du riz, quelques petits morceaux de biscuit et le bonnet du rabbin, garni d'une superbe fourrure de renard noir.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Mais il ne savait que répondre, et le vieux rabbin riait de bon cœur avec les autres.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Le saisissement, dont le rabbin venait de subir l'étreinte, ayant comme suspendu les fonctions de la vie, il demeura, près d'une heure, sans pouvoir effectuer un mouvement.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le rabbin alarmé descendit de cheval, et employa aussitôt les remèdes que son art lui suggérait pour faire revenir son compagnon.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Chaque synagogue particulière sera administrée par deux notables et un rabbin, lesquels seront désignés par l'autorité compétente.Aristide Briand (1862-1932)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RABBIN » s. m.

Docteur de la Loy Judaïque. Les Rabbins ont écrit plusieurs traditions superstitieuses qu'ils observent aussi scrupuleusement que la Loy de Moyse. Les Commentateurs de la Bible ne laissent pas de profiter beaucoup de la lecture des Rabbins. Ce mot ne signifie autre chose que Maistre ; & les Juifs disoient à Nôtre Seigneur au temps de la Passion & en derision, Ave Rabbi.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020