radoter

 

définitions

radoter ​​​ verbe intransitif

Tenir, par sénilité, des propos décousus et peu sensés.
Rabâcher. Elle radote complètement !
transitif, familier Qu'est-ce qu'il radote ?
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je radote

tu radotes

il radote / elle radote

nous radotons

vous radotez

ils radotent / elles radotent

imparfait

je radotais

tu radotais

il radotait / elle radotait

nous radotions

vous radotiez

ils radotaient / elles radotaient

passé simple

je radotai

tu radotas

il radota / elle radota

nous radotâmes

vous radotâtes

ils radotèrent / elles radotèrent

futur simple

je radoterai

tu radoteras

il radotera / elle radotera

nous radoterons

vous radoterez

ils radoteront / elles radoteront

 

synonymes

radoter verbe intransitif

divaguer, débloquer (familier), délirer (familier), déménager (familier), dérailler (familier), déraisonner (littéraire), extravaguer (littéraire)

rabâcher, se répéter, chanter toujours la même chanson, antienne, [avec complément] redire, ressasser, chanter sur tous les tons

arrête de radoter !

change de disque ! (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au reste, quand il ne serait ni soûl ni malade, il est assez vieux pour radoter, et les histoires de sa jeunesse l'occupent plus que celles d'hier.George Sand (1804-1876)
Beaucoup de grands princes n'ont fait que radoter toute leur vie.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Nous disposons d'un mot en néerlandais pour cela, il s'agit de «radoter».Europarl
Ces gens qui continuaient de radoter autour d'elle les stupides commérages du cabaret campagnard me gênaient.Paul Féval (1816-1887)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RADOTER » v. neut.

Parler, ou raisonner mal par foiblesse d'esprit, lors qu'il est debilité par l'âge ou par la maladie. Il ne faut pas prendre garde à ce que dit ce vieillard decrepit, le plus souvent il radote.
 
On le dit aussi de ceux qui font des discours ou des raisonnements qui ne sont pas justes & judicieux. Je croy que cet homme radote, de me faire des propositions si desraisonnables. Il faut qu'il radote, de vouloir espouser cette fille qui n'a rien. Le Vayer rapporte que Casaubon derive ce mot d'Herodote ; mais que c'est plûtost une allusion maligne, qu'une etymologie. En Anglois dote tout seul signifie radoter, & doting, resverie.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020