ralentissement

 

définitions

ralentissement ​​​ nom masculin

Fait de se ralentir (mouvement). —  Ralentissement de la circulation.
Diminution d'activité.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette réforme doit être notre réponse aux défis à court terme du ralentissement de nos économies et nous permettre d'affronter les défis à plus long terme de la réforme.Europarl
Le ralentissement économique a touché durement l'industrie de la construction européenne, occasionnant la faillite d'un grand nombre d'entreprises européennes, de nombreux travailleurs perdant leurs moyens de subsistance.Europarl
Lors d'un ralentissement économique tel que celui que nous connaissons actuellement, certains groupes de travailleurs paient toujours le prix fort.Europarl
Par conséquent, nous allons avoir là, en matière d'énergie, un élément essentiel d'aggravation et de ralentissement de la croissance économique et donc de la création globale d'emplois.Europarl
À court terme, le cadre de stabilité de la zone euro a permis de donner une réponse équilibrée et pertinente au ralentissement économique que nous connaissons.Europarl
Il convient de mobiliser, à l'échelle mondiale, l'ensemble des instruments macroéconomiques afin d'éviter un ralentissement durable de l'économie.Europarl
La continuité et l'objectif à long terme des réformes prévues devront être maintenus, en particulier si l'on considère le ralentissement actuel de l'activité économique.Europarl
On peut discuter sur le fait qu'il s'agisse d'un prologue à la récession ou d'un simple ralentissement, mais les données sont inquiétantes.Europarl
Les réformes économiques fondamentales ont également été négligées, ce qui s’est traduit par un ralentissement de la croissance.Europarl
Le changement climatique ne s'arrête pas avec le ralentissement économique, et les pays les plus pauvres continueront à souffrir de notre propre consommation de carbone.Europarl
Je pense que ces manœuvres de ralentissement sont inutiles et qu'elles risquent de nuire aux intérêts des consommateurs européens que nous représentons.Europarl
Je suis un peu découragé par le ralentissement des travaux suggéré par la présidence française.Europarl
Cela a entraîné un ralentissement de la demande intérieure à un moment où la demande extérieure s'affaiblit également.Europarl
Il est toutefois possible que les effets de certaines mesures positives aient été ombragés temporairement par le ralentissement de la croissance économique.Europarl
La croissance européenne n'est affectée que d'une façon limitée et temporaire par le ralentissement de la croissance mondiale.Europarl
Il me semble évident que le seul moyen de compenser, d'une certaine manière, le ralentissement de l'économie était d'offrir des stimulants publics.Europarl
Le ralentissement de la production et de la vente de voitures et de pièces a également un impact sur le transport de marchandises.Europarl
Sans une activité commerciale accrue, la croissance mondiale connaîtra un ralentissement et la pauvreté mondiale augmentera.Europarl
Cela ne sera pas chose facile dans une période marquée par les crises régionales et le ralentissement de l'économie dans le monde.Europarl
Bien que je trouve la proposition du rapporteur insuffisante, je ne voterai pas contre quelque chose qui peut contribuer au ralentissement de ce développement.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RALENTISSEMENT » s. m.

Action par laquelle une chose se ralentit. Le ralentissement du mouvement se fait, lors que la force impulsive diminuë. On voit tous les jours du ralentissement de sa premiere ferveur & devotion.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020