Email catcher

rassir

définitions

rassir ​​​ verbe intransitif

Devenir rassis. Ce pain commence à rassir ; et pronominal à se rassir.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rassis

tu rassis

il rassit / elle rassit

nous rassissons

vous rassissez

ils rassissent / elles rassissent

imparfait

je rassissais

tu rassissais

il rassissait / elle rassissait

nous rassissions

vous rassissiez

ils rassissaient / elles rassissaient

passé simple

je rassis

tu rassis

il rassit / elle rassit

nous rassîmes

vous rassîtes

ils rassirent / elles rassirent

futur simple

je rassirai

tu rassiras

il rassira / elle rassira

nous rassirons

vous rassirez

ils rassiront / elles rassiront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se leva, lui donna son dessin, puis se rassit sans en dire davantage.Alfred de Musset (1810-1857)
Raymond se rassit, observant à son tour sa sœur, qu'il lui avait semblé voir tressaillir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Paul comprit qu'en effet, sa tardive indignation était bien ridicule, il baissa la tête et se rassit, humilié et confus.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il fit deux ou trois tours de chambre, se frotta les yeux, bâilla, s'assit et se leva, se rassit encore.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il se rassit sur sa voile et recommença à bassiner son bras.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bertin se rassit, accablé, désespérant à présent de se débarrasser du mari.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'esprit rassis, il s'étonnait, en arpentant le boulevard, d'avoir été remué ainsi, alors qu'il se sentait maintenant, si indifférent.Paul Margueritte (1860-1918)
Il serait utile que vous puissiez le confirmer lorsque je me serai rassis.Europarl
Rossini se rassit à son piano, tout le monde fit silence, le premier violon leva l'archet, et on recommença à jouer l'ouverture.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tous s'étaient rassis, et ils restèrent à table, muets, n'osant plus remuer, écoutant de loin, l'oreille tendue, dans le malaise de ces grosses voix d'homme.Émile Zola (1840-1902)
Il se rassit au milieu du vacarme épouvantable de la montagne en démence.Joseph Marmette (1844-1895)
Champfort se rassit et chacun but silencieusement son verre, comme si les paroles émues du jeune homme eussent voilé quelque inexorable chagrin.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Le militaire jeta sous son bras, d'un geste furibond, son portefeuille qu'il ouvrait pour en extraire des papiers, et se rassit.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il avait les yeux et le nez pleins de larmes, et il se rassit, ne trouvant plus rien.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cœur sec et rassis plutôt qu'absent ; des éclaira de bonté, mais jamais de délicatesse ; esprit terre à terre et borné.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cependant il se rassit près d'elle en gardant sa main.Louis Énault (1824-1900)
Consuelo, qui s'était levée avec impétuosité, se rassit confuse et toute tremblante.George Sand (1804-1876)
Il y a une chose, par exemple, que je n'ai jamais pu voir de sens rassis, c'est assommer un coq à coup de pierres.Eugène Le Roy (1836-1907)
Le général se rassit et appuya tristement sa tête dans ses mains.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il n'en est pas question ; mais, quand leurs esprits seront bien rassis, j'espère qu'on nous fera cette bonne surprise.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021