rebrousser

 

définitions

rebrousser ​​​ | ​​​ verbe transitif

Relever (les cheveux, le poil) dans un sens contraire à la direction naturelle. Rebrousser les poils d'un tapis.
locution Rebrousser chemin : s'en retourner en sens opposé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rebrousse

tu rebrousses

il rebrousse / elle rebrousse

nous rebroussons

vous rebroussez

ils rebroussent / elles rebroussent

imparfait

je rebroussais

tu rebroussais

il rebroussait / elle rebroussait

nous rebroussions

vous rebroussiez

ils rebroussaient / elles rebroussaient

passé simple

je rebroussai

tu rebroussas

il rebroussa / elle rebroussa

nous rebroussâmes

vous rebroussâtes

ils rebroussèrent / elles rebroussèrent

futur simple

je rebrousserai

tu rebrousseras

il rebroussera / elle rebroussera

nous rebrousserons

vous rebrousserez

ils rebrousseront / elles rebrousseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est avec ces troupes si rapidement improvisées qu'il nous avait vaillamment tenu tête et forcés à rebrousser chemin.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Les portes s'étant trouvées fermées et les troupes battues étant sous la protection des remparts, la cavalerie française fut obligée de rebrousser chemin.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
La crainte le força de faire rebrousser son canot, et depuis ce temps aucun sauvage n'osa s'aventurer.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Une scène étrange, qui s'était déjà répétée pour d'autres que moi, faillit me faire rebrousser chemin.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je suis hélas sorti de mon bureau avec le mauvais dossier sous le bras, et j’ai dû rebrousser chemin pour récupérer le bon.Europarl
Alors, sur le char du sommeil, on descend dans des profondeurs où le souvenir ne peut plus le rejoindre et en deçà desquelles l'esprit a été obligé de rebrousser chemin.Marcel Proust (1871-1922)
Ce que je voulais maintenant c'était maman, c'était lui dire bonsoir, j'étais allé trop loin dans la voie qui menait à la réalisation de ce désir pour pouvoir rebrousser chemin.Marcel Proust (1871-1922)
Hier, il quittait la blonde, et il retournait sans doute auprès de la grande brune, quand il m'a aperçue, ce qui lui a fait rebrousser chemin.Émile Zola (1840-1902)
Et, fâché contre lui-même, il s'arrêta, se demandant s'il ne valait pas mieux rebrousser chemin et continuer jusqu'au prochain village.Alain-Fournier (1886-1914)
Le fait que les voitures n'y passent pas, et que les passants y doivent rebrousser chemin, ne prouve pas qu'il n'y ait pas des impasses dans nos villes.Charles Nordmann (1881-1940)
Elles vont rebrousser chemin, ces trois dames, car la nuit est déjà avancée, et plus bas, les quartiers cosmopolites des quais ne sont pas sûrs, à cette heure indue.Pierre Loti (1850-1923)
Au moment où le voyageur, après la délibération intérieure que nous venons d'indiquer, prenait la résolution de rebrousser chemin, cet enfant revenait.Victor Hugo (1802-1885)
Laissons-les approcher et entrer dans le fleuve sans les inquiéter ; un coup de carabine tiré hors de propos pourrait, en les effrayant, leur faire rebrousser chemin.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Les voix ayant passé de l'un à l'autre, & quelqu'un s'étant mis en devoir de lui vouloir faire rebrousser chemin, ce fougueux animal se jetta au beau milieu de l'eau.Simon Tyssot de Patot (1655-1727)
Il n'était malheureusement plus temps de rebrousser chemin et recommencer la partie : dans trois ou quatre ans sonnerait la quarantaine.Albert Cim (1845-1924)
Plusieurs fois il fut près de rebrousser chemin ; mais l'idée de manquer à sa parole, et une fausse honte, le firent continuer.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Je suis sur le point de rebrousser chemin, mais la curiosité me retient ; je m'approche le plus possible, tout doucement.Georges Darien (1862-1921)
Le jeune homme lui prit doucement le bras, et lui fit rebrousser chemin vers la ruine.Henry Gréville (1842-1902)
Seulement faut rebrousser chemin, vu qu'ici on ne peut plus passer, et que nous sommes enfermés entre le feu et l'eau.Émile Souvestre (1806-1854)
Menou, de son côté, sortit avec sa troupe, et fit rebrousser chemin à ses colonnes qui eurent peine à traverser la foule amassée dans les quartiers environnans.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REBROUSSER » v. act.

Retourner sur ses pas. Les Poëtes disent que le Soleil rebroussa chemin pour ne voir pas le cruel festin d'Atrée & de Thyeste. On alla à la rencontre des ennemis en si bon nombre, qu'on les fit rebrousser, retourner en arriere. Un nouvel advis qu'il receut en sa marche le fit rebrousser tout court.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020