Email catcher

redoublement

définitions

redoublement ​​​ | ​​​ nom masculin

Action de redoubler. Linguistique Répétition d'un ou plusieurs éléments d'un mot (ex. fofolle).
Fait de redoubler (une classe).

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis, les politiques éducatives ont cherché à accroître davantage la qualité de l'enseignement, en luttant contre le redoublement.Autrepart, 2001, Clotilde Boutrolle, Emmanuelle Moustier (Cairn.info)
Cela s'est-il traduit par des redoublements, des échecs massifs ?Ouest-France, 01/09/2021
Il s'agit du pourcentage des élèves inscrits en classe de seconde ou de première qui décrocheront leur bachot dans le même établissement, sans tenir compte d'éventuels redoublements.Capital, 30/03/2016, « Classement des lycées : les clés pour repérer les vrais… »
Solide défensivement et bien placé pour annihiler des redoublements, il a réalisé un nouveau match plein, dans lequel il a rarement été pris à défaut.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, 08/05/2021
Dans notre cas, l'idée de petit (animal), renforcée par le redoublement intensif de la voyelle, pourrait trouver une confirmation dans la présence des mêmes p.lex.Travaux de linguistique, 2009, Michel Contini (Cairn.info)
Quant aux redoublements contestés par certains parents, j‘ai douloureusement vécu la chose.Ouest-France, 03/10/2020
Dans la quasi-totalité des cas, ce dispositif n'aura ainsi pas constitué une alternative au redoublement.Carrefours de l'éducation, 2007, Caroline Viriot-Goeldel (Cairn.info)
De plus, les redoublements alourdissent de 7 % la dépense totale consacrée à l'enseignement primaire et secondaire.Études économiques de l'OCDE, 2014 (Cairn.info)
Malgré le louable redoublement d'activité de l'ouvrier qui la faisait mouvoir, il fallut songer à la retraite.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Elles pensent que c'est le travail à distance qui a causé, en partie, ce redoublement.Ouest-France, Astrid BERGERE, 02/09/2021
Si on y parvient, il y aura moins de redoublements et donc davantage de nouveaux bacheliers.Ouest-France, Yasmine TIGOÉ, 01/02/2018
De cette manière, nous pourrions éviter le redoublement indésirable de leurs efforts.Europarl
Pas étonnant que le redoublement soit moins courant dans les autres pays que chez nous.Capital, 31/08/2016, « Rentrée des classes : voilà à quoi ressemblerait une vraie… »
Dans cette société, il y a redoublement du spectacle par le scandale, qui n'en est qu'une pointe avancée.Sigila, 2014, Guy Samama (Cairn.info)
Elle peut cependant être renouvelée sur une période plus longue en cas de redoublement pour raisons de santé.Capital, 18/12/2020, « Aide au mérite : conditions et versement »
Elle affirme que ce redoublement de complexité sera favorable à d'autres langues qui sauront en tirer profit pour prédominer.Ouest-France, 20/03/2021
Il fut remué jusqu'aux moelles, et, ouvrant les bras, dans un redoublement d'amour, il l'étreignit passionnément.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et il faisait scier le pauvre chat avec un redoublement de vigueur.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Cette fois, ce qui lui manque, c'est le manque du manque, le redoublement de sa rencontre avec l'objet (a).Études sur la mort, 2005, Thierry Jandrok (Cairn.info)
Des édifices, que l'on n'apercevait pas, faisaient des redoublements d'obscurité.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REDOUBLEMENT » s. m.

Augmentation. Anthée avoit un redoublement de forces en touchant la terre. Cette nouvelle luy a causé un redoublement de chagrin, de joye.
 
Quand on le dit absolument, il s'entend des accés de fiévre, qui sont plus violents que la fiévre continuë dont on est malade. Les accés ne luy viennent pas par frissons, mais par des redoublements.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021