refroidissement

définitions

refroidissement ​​​ | ​​​ nom masculin

Abaissement de la température. Refroidissement de l'air. Circuit de refroidissement d'un moteur.
Malaise (grippe, rhume…) causé par un abaissement de la température.
au figuré Diminution (d'un sentiment). Refroidissement de l'amitié.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Néanmoins, je le reconnus avec tristesse, le prince et sa femme éprouvèrent pour moi du refroidissement ; je perdis beaucoup dans leur esprit ; ils me trouvèrent faible, sans dignité.Eugène Sue (1804-1857)
Si le refroidissement nocturne est intense sur notre satellite, l'échauffement dans le jour semble devoir y être important.Pierre Puiseux (1855-1928)
Ce refroidissement brusque a été rendu possible par la contexture même du verre des flacons.Charles Burlureaux (1851-1927)
On trouve le refroidissement séculaire trop lent, trop peu sensible pour donner lieu à des déformations aussi grandes.Pierre Puiseux (1855-1928)
Et je pense que ces derniers temps nous constatons tous un refroidissement à ces deux niveaux.Europarl
Ainsi, les roches cristallisées, les granits, les gneiss, les schistes cristallins demeurent dans l'état où le refroidissement du globe et les soulèvements de sa croûte les ont placés.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Ne croyez pas, reprit-il bientôt, que ma rêverie vienne d'un refroidissement de zèle et d'amitié.Abbé Prévost (1697-1763)
Elle concerne la promotion de l'utilisation d'énergie de sources renouvelables, couvrant les secteurs suivants : électricité, chauffage et refroidissement, et transports.Europarl
Il faut revoir immédiatement et, si nécessaire, adapter les redondances en termes de systèmes de sûreté des centrales, particulièrement en ce qui concerne les systèmes de refroidissement.Europarl
Privée de son manteau protecteur, la surface a subi un refroidissement intense, et la possibilité même des plissements a disparu jusqu'à ce qu'un nouvel état d'équilibre fût atteint.Pierre Puiseux (1855-1928)
On doit donc s'attendre à ce que la contraction par refroidissement soit pour notre satellite un facteur important du relief, le travail des eaux y étant relativement peu considérable.Pierre Puiseux (1855-1928)
Ce refroidissement lui eût été pénible autrefois ; en ce moment, son esprit et son cœur étaient trop occupés pour en éprouver une grande souffrance.André Theuriet (1833-1907)
Par suite d'un refroidissement, il lui vint une angine ; peu de temps après, un mal d'oreilles.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ce refroidissement d'une affection déjà si tiède et tout égoïste pouvait amener plus d'un malheur que son tact fin et sa prudence lui faisaient prévoir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il n'y a eu aucun refroidissement entre les deux princesses, mais elles n'ont pas toujours été unanimes sur des questions importantes.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Quelque chose mourait en lui, et l'on suivait ce refroidissement graduel de l'agonie sur son visage, dans toute son attitude.Louis Ulbach (1822-1889)
Si le refroidissement est assez lent, le frottement interne détermine la révolution de l'ensemble dans toutes ses parties avec la même vitesse angulaire.Ernest Lebon (1846-1922)
Les motifs qui les obligeaient à se mettre en garde contre les curiosités ou les médisances possibles, devenaient, à la longue, une cause de refroidissement entre eux.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Les sentiments violents et profonds ne peuvent passer par les pâles transitions d'un refroidissement successif.Eugène Sue (1804-1857)
Ce qu'il y a de sûr, c'est que la princesse fut très blessée de la démarche de son frère et qu'il en est toujours resté un refroidissement sensible entre eux.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REFROIDISSEMENT » s. m.

Action par laquelle on refroidit, ou une chose se refroidit. Cette pluye douce a causé un notable refroidissement dans l'air. C'est le prompt refroidissement du fer dans la trempe qui luy acquiert sa dureté.
 
REFROIDISSEMENT, se dit figurément en Morale. Le peuple estoit fort eschauffé il y a trois mois à demander la guerre, mais aujourd'huy on voit un grand refroidissement dans les esprits. La jouïssance cause bien du refroidissement en amour.