Email catcher

rogner

définitions

rogner ​​​ verbe transitif

Couper de manière à diminuer les dimensions, rectifier les contours ou prélever une partie. Rogner les cahiers d'un livre (➙ massicoter). —  Rogner les griffes à un chat. —  locution, au figuré Rogner les ailes à qqn, lui enlever ses moyens d'action.
au figuré Diminuer d'une petite quantité (pour un profit mesquin). Rogner les revenus de qqn. —  (sans complément direct) Rogner sur un budget. Rogner sur tout. ➙ lésiner.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rogne

tu rognes

il rogne / elle rogne

nous rognons

vous rognez

ils rognent / elles rognent

imparfait

je rognais

tu rognais

il rognait / elle rognait

nous rognions

vous rogniez

ils rognaient / elles rognaient

passé simple

je rognai

tu rognas

il rogna / elle rogna

nous rognâmes

vous rognâtes

ils rognèrent / elles rognèrent

futur simple

je rognerai

tu rogneras

il rognera / elle rognera

nous rognerons

vous rognerez

ils rogneront / elles rogneront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour éviter de rogner sur les cours, les parents sont invités à ne pas mettre les enfants à la cantine.Ouest-France, Arnaud BÉLIER, 03/05/2021
Six des onze compagnies professionnelles originellement programmées ont pu adapter leur proposition artistique dans un format réalisable en milieu scolaire, sans rogner sur la qualité.Ouest-France, 17/03/2021
C'est sûr que c'est un budget, il va falloir qu'on rogne sur autre chose.Ouest-France, Yasmine TIGOÉ, Agnès CLERMONT, 26/08/2020
Taillez, rognez, amusez-vous ; mais ne me demandez pas d'argent.Louis Ulbach (1822-1889)
Les droits humains fondamentaux et les libertés démocratiques sont rognés radicalement pour lutter, paraît-il, contre cet ennemi.Europarl
Je ne crois pas en l'opportunité d'ouvrir plus de lignes budgétaires qui rognent sur les lignes d'aide au développement pour des objectifs ambigus.Europarl
Faites le calcul : un quart de notre marge de manœuvre a été rogné.Ouest-France, Vincent THAËRON, 14/02/2021
Les distributeurs qui gèrent les stations-services du pays, applaudissent eux aussi la fin de l'encadrement des prix, qui rognait sur leurs marges.Ouest-France, 13/09/2020
Il y a vraiment de quoi rogner et élaguer en l'espèce et c'est ce que nous voulons.Europarl
En rognant un peu les tourelles d'or, on aurait pu couler une croix d'or assez lourde pour n'importe quel porte-croix.Louis Nicolardot (1822-1888)
N'économisez point sur l'hyménée, ne lui rognez pas ses splendeurs ; ne liardez pas le jour où vous rayonnez.Victor Hugo (1802-1885)
Les maçons ne rognent les bouts qui dépassent que quand le propriétaire a payé à boire.Paul Sébillot (1843-1918)
Il faut ébourgeonner, rogner, palisser sans cesse une vigne qui se met à pousser à toute allure.Ouest-France, 13/09/2021
Les souches seront rognées, les arbres évacués pour être broyés à l'extérieur.Ouest-France, 05/09/2018
Je ferai par ailleurs remarquer que le monde entier a déjà rogné sur ces fonds.Europarl
Sans cela je vous aurais déjà rogné les ailes.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cependant, il n'était pas question de rogner nos ambitions, ni le romanesque.Ouest-France, Nathalie LECORNU-BAERT, 05/03/2018
Et sans festival cette année, elle pourrait rogner une partie de la dernière tranche de la subvention comme le lui permet la convention.Ouest-France, Frédéric SALLE, 14/05/2021
Cette affaire s'inscrit dans plusieurs décennies d'une offensive antisyndicale qui veut rogner l'influence des centrales de défense des salariés.Ouest-France, 26/02/2018
Je les jetterais plutôt que de les tailler et les rogner.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROGNER » v. act.

Diminuer le tour, ou la longueur, ou la largeur de quelque chose. Les gens qui rognent les monnoyes sont punis comme faux Monnoyeurs. On rogne les aîles d'un oiseau pour l'empêcher de voler. Il est de la propreté de rogner ses ongles. Les Relieurs rognent leurs livres proprement dans une presse. Quand le grand deuil est passé, on rogne son manteau. Quelques-uns derivent ce mot du Latin rodere.
 
ROGNER, signifie aussi, retrancher à quelqu'un de ce qui luy est deu. Un mauvais payeur rogne toûjours quelque chose à son creancier, quand il luy apporte de l'argent. On a bien rogné l'écuelle à ces Moines depuis leur reforme, on leur a retranché leur portion. On a rogné les gages des Officiers, en leur retranchant un quartier.
 
ROGNER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. On a bien retranché de l'autorité, du pouvoir des Parlements, on leur a rogné les ongles, les ailes de bien prés.
 
ROGNER, se dit proverbialement en cette phrase : Taillez & rognez comme il vous plaira. C'est un homme qui taille & qui rogne dans cette maison, pour dire, qu'il a tout pouvoir dans la conduite, dans l'administration des affaires d'une famille.
 
ROGNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie Retenir les grandes dates de l'histoire de France avec la mnémographie

100 dates de l'histoire de France illustrées... pour ne plus jamais les oublier !

Sandrine Campese 23/11/2021