Email catcher

roquet

Définition

Définition de roquet ​​​ nom masculin

Petit chien hargneux qui aboie pour un rien.
au figuré, familier Personne hargneuse.

Synonymes

Synonymes de roquet nom masculin

chien, chienchien (familier), clébard (familier), clebs (familier), toutou (familier), cabot (familier, péjoratif)

Exemples

Phrases avec le mot roquet

Pas ce gros terre-neuve, pas ce minuscule roquet, non plus !Alphonse Allais (1854-1905)
Et elle tirait à pleines mains dans la tignasse embrouillée, taquinant son grand ami comme un roquet qui mordille un caniche.Alphonse Daudet (1840-1897)
Je ne voudrais pas que son dévouement pour mes roquets le fît mourir !Gustave Flaubert (1821-1880)
Un roquet pressé sentait le pied de tous les arbres, cherchant des débris de cuisine.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il tenait du roquet ; il avait l'air hargneux et solitaire.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Bélisaire est un roquet poivre et sel qui a l'air aveugle, avec ses yeux vairons.Louis Boussenard (1847-1910)
Quelques hardis roquets se glissaient malgré lui dans le sanctuaire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Son cœur historique qui surplombe le reste du village et ses charmantes ruelles et roquets souvent fleuris promettent une balade enrichissante pour qui s'intéresse aux vieilles pierres et à l'histoire.Ouest-France, 26/07/2019
Et dire que les vives préoccupations d'une personne non tout à fait dépourvue de sens se trouvent parfois sous la dépendance d'une querelle de roquets !Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Être salie ainsi dans sa gloire ; entendre des roquets hargneux à ses trousses quand on s'avance vainqueur !Hector France (1837-1908)
En voyant le roquet attablé devant moi, ma servante, quand elle apporta le potage, éclata de rire.Eugène Chavette (1827-1902)
Son successeur est une sorte de roquet, dur avec les vendeurs de fleurs pakistanais, impitoyable avec les vendeurs de journaux de rue, ingrat avec les poivrots qui le font vivre.Vacarme, 1999, Jean-François Poirier (Cairn.info)
Je me soucie de la politique comme des trois sauts d'un roquet, mais j'aimerais voir une pareille exhibition de nature humaine.Auguste Angellier (1848-1911)
Ou encore ce jeune roquet agressif s'en prenant à un molosse qui menace de le dévorer ?Le philosophoire, 2002, Jean-Claude Poizat (Cairn.info)
Ce n'est plus qu'une affaire de temps me dit le roquet opiniâtre.Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ROQUET s. m.

est une espece de manteau qu'on portoit autrefois, qui n'alloit que jusqu'au coude, & qui n'avoit point de collet. Le roquet a passé des maistres aux laquais, & enfin il est demeuré aux bouffons Italiens. Borel le derive de rock, vieux mot François qui signifie une robbe.
 
ROQUET, est aussi un petit chien qui a les oreilles droites & le poil court.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022