rouiller

définitions

rouiller ​​​ verbe

verbe intransitif Se couvrir de rouille. Les outils ont rouillé sous la pluie.
verbe transitif
Provoquer la formation de rouille sur (qqch.). L'humidité rouille le fer. —  pronominal La grille se rouille.
au figuré Rendre moins alerte (le corps, l'esprit) par manque d'exercice. —  pronominal Elle s'est rouillée faute d'entraînement.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rouille

tu rouilles

il rouille / elle rouille

nous rouillons

vous rouillez

ils rouillent / elles rouillent

imparfait

je rouillais

tu rouillais

il rouillait / elle rouillait

nous rouillions

vous rouilliez

ils rouillaient / elles rouillaient

passé simple

je rouillai

tu rouillas

il rouilla / elle rouilla

nous rouillâmes

vous rouillâtes

ils rouillèrent / elles rouillèrent

futur simple

je rouillerai

tu rouilleras

il rouillera / elle rouillera

nous rouillerons

vous rouillerez

ils rouilleront / elles rouilleront

synonymes

rouiller

verbe intransitif

(s')oxyder

verbe transitif

ankyloser, engourdir

se rouiller verbe pronominal

s'ankyloser, s'engourdir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sur la terrasse achève de se rouiller un projecteur électrique, qui a dû fouiller et illuminer, pendant les nuits des premières années, tous les points de ce paysage grandiose.René Bazin (1853-1932)
J'ai dit qu'il ne fallait pas laisser rouiller les lois.François Guizot (1787-1874)
Voici que je commence à me rouiller quelque peu... je suis las de la vie d'aventure !...Michel Zévaco (1860-1918)
Vos talents pour le vacarme vont se rouiller, mes belles.Victor Hugo (1802-1885)
Pourquoi payons-nous pour laisser les champs en jachère et l’équipement rouiller, alors que nous avons plus que jamais besoin de la production de sucre ?Europarl
D'abord, pour encombrer la rue ; ensuite pour achever de se rouiller.Victor Hugo (1802-1885)
Hélas, nous cachons ces précieux outils dans notre placard institutionnel, où ils risquent de rouiller.Europarl
Il savait jurer en huit langues et vingt-trois dialectes, et il ne laissait pas rouiller, faute d'exercice, ses grandes facultés.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le sou est un peu détérioré, car à force un sou n'importe quelconque à la longue commence à se rouiller et à changer de couleur.Alfred Binet (1857-1911)
Le tinel le gourmande (il parle, et pourquoi pas dans un conte lyrique), lui reproche de s'endormir dans l'oisiveté et l'amour, et l'accuse de se rouiller, force et courage.Gustave Kahn (1859-1936)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ROUILLER » v. act.

Se rouiller, faire venir de la rouille, se tourner en rouille. Le fer bien poli se rouille difficilement. L'humidité de l'air rouille les armes.
 
ROUILLER, se dit figurément en Morale du courage, de l'esprit, qui s'alterent, qui se corrompent dans la paix & dans la faineantise, faute de leur donner de l'exercice.
 
On dit abusivement, rouiller les yeux dans la teste, pour dire, les rouler, les remuer affreusement, en signe de depit & de colere.
 
ROUILLÉ, ÉE. part. & adj.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2021