sacrificateur

définitions

sacrificateur ​​​ , sacrificatrice ​​​ nom

Prêtre, prêtresse préposé(e) aux sacrifices.

synonymes

sacrificateur, sacrificatrice nom

immolateur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Maintenant, toutes ses inquiétudes oubliées, il ne songeait qu'à son office et à son attitude de sacrificateur.Remy de Gourmont (1858-1915)
Le sacrificateur ne s'aperçut même pas de mon absence.Marcel Proust (1871-1922)
Il y avait là un sacrifice de l'espèce la plus délicate, puisque le sacrificateur était en même temps la victime.Paul Lacroix (1806-1884)
Ce tribunal, pour exécuter les enfants, a un sacrificateur patenté qui porte une épée.Jules Michelet (1798-1874)
L'observation se fait dans les conditions les plus favorables : je suis couché à terre, tout près du sacrificateur, et pas un détail ne m'échappe.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Les moindres gestes du sacrificateur et les moindres parties de son costume étaient réglés.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Pourquoi en amour il y a toujours un sacrificateur et une victime, pourquoi les passions les plus obstinées sont celles dont la satisfaction paraît impossible.Éliphas Lévi (1810-1875)
Il s'adresse alors au grand-sacrificateur qui en informe le roi, et toutes ses demandes lui sont accordées : il a d'ailleurs quantité de droits qui lui attirent beaucoup de distinction.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Alors le sacrificateur principal, avec son couteau, l'égorgeait, lui imposant d'aller avec son ambassade au soleil véritable, dans l'autre vie.Ernest Michel (1837-1896)
Un nouvel emploi venait donc d'être créé, celui de sacrificateur.Saintine (1798-1865)
L'une est celle d'un jeune sacrificateur couronné de lauriers.Étienne-Jean Delécluze (1781-1863)
Les émigrés, avec leurs femmes à moitié nues, levant au ciel leurs bras tremblants, ressemblaient à des victimes prêtes à l'immolation, fuyant le dernier coup du sacrificateur ...Ernest Daudet (1837-1921)
Pourtant, l'agneau ne doit pas être porté ; il doit s'avancer volontairement vers le couteau du sacrificateur...Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SACRIFICATEUR » s. m.

Prestre qui offre à l'autel des sacrifices, des oblations pour le peuple. Chez les Juifs il y avoit un Grand, un Souverain Prestre ou Sacrificateur. Ceux de la famille de Levi estoient Sacrificateurs dediez au service du Temple. Tous les idolatres ont eu aussi leurs Sacrificateurs.
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 25/05/2021