Email catcher

sacrifié

Définition

Définition de sacrifié ​​​ , sacrifiée ​​​ adjectif et nom

(personnes) Qui se sacrifie, est voué au sacrifice. Peuple sacrifié. nom Des sacrifiés.
(choses) Dont on fait le sacrifice. Marchandises sacrifiées, vendues à bas prix.

Exemples

Phrases avec le mot sacrifié

Elle était une créature pleine de vie, pleine de l'amour de la vie, qui a sacrifié, il n'y a pas d'autre mot.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2008 (Cairn.info)
Tout cela n'était rien cependant ; elle m'avait oublié, sacrifié, trahi, c'était bien, c'était ma faute, la juste expiation de mes faiblesses et de mes lâchetés.Hector Malot (1830-1907)
Moi qui me suis sacrifié pour eux en mille circonstances !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Notre devoir de solidarité légitime à l'égard de ce pays ne doit pas, ne peut pas être sacrifié sur l'autel d'intérêts commerciaux nationaux.Europarl
Il fut impitoyablement sacrifié à mes ressentiments domestiques.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Toussaint l'emprisonna, puis, sa crainte augmentant, il l'aurait sacrifié...Jules Michelet (1798-1874)
Le sport a-t-il été sacrifié sur l'autel de la crise sanitaire ?Ouest-France, Stéphane BACRO, 13/02/2021
Depuis la nuit des temps, des hommes ont sacrifié leur vie pour une cause, pour un idéal, ou par amour.Études sur la mort, 2006, Claude Bersay (Cairn.info)
Elle a, au contraire, toujours sacrifié ses devoirs de mère à son appétit de savoir et à la progression de sa carrière.L'homme et la société, 2011, Éliane Lecarme-Tabone (Cairn.info)
Elle aurait tout sacrifié pour nous – et même sa propre vie –, pourvu seulement qu'elle puisse nous sauver.Revue d'Histoire de la Shoah, 2014, Yaël Shneerson (Cairn.info)
Eux aussi ont sacrifié à l'incontournable petit café synonyme de déconfinement et de liberté retrouvée hier.Ouest-France, Philippe ECALLE, 19/05/2021
J'avais sacrifié un bien-être réel à des avantages douteux, imaginaires peut-être.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Depuis le déclenchement de la crise, le principe d'indépendance des banques centrales a été pratiquement sacrifié.Revue d'économie financière, 2020, Jean-Paul Pollin (Cairn.info)
Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l'homme qu'elle a élevé comme un fils ?Ouest-France, 19/08/2014
Il aura sacrifié sa vie familiale à sa vie littéraire.Ouest-France, 29/11/2016
Pendant plus d'un an, s'abreuvant d'anxiolytiques, elle a sacrifié sa santé physique et mentale pour lui donner une chance.Ouest-France, 26/03/2021
De même, si le choix de la polémique est revendiqué, celle-ci n'impose pas le manichéisme auquel il est parfois sacrifié.Archives de politique criminelle, 2014 (Cairn.info)
L'impuissance de l'homme pour sauver son prochain sacrifié à quelques mètres de lui !Ouest-France, 02/05/2016
Allons, je me rends justice : un pareil rival méritait bien que je lui fusse sacrifié.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Je restai stupéfaite, épouvantée en entendant mon mari parler ainsi d'une femme pour laquelle il avait tout sacrifié...Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine