salmis

 

définitions

salmis ​​​ nom masculin

Plat de gibier rôti servi avec une sauce au vin (sauce salmis). Un salmis de pintade.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais ce salmis de bécasse se refroidit ; vous savez, cher ami, que la bécasse n'attend pas.Jean Lorrain (1855-1906)
Porthos en était à un salmis de lièvre, et en engloutissait un demi-râble.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Inventeur d'un plat inédit : le salmis d'aigle au pétrole.Pierre Véron (1833-1900)
C'était délicieux ; je crus reconnaître un salmis de perdreaux.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Une minute après, il nouait sa serviette autour de ses mentons et dégustait savamment un salmis d'ailerons de bécasses qu'il déclara sans pareil et fêta en conscience.Paul Féval (1816-1887)
Je laisse à penser quel effet produisait un pareil salmis !Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Je veux le vote universel, le concours de tous les citoyens, l'admission à tous les emplois, les élections générales, les bases larges, le gouvernement populaire, enfin tout notre salmis patriotique.Charles de Bernard (1804-1850)
C'étaient toujours des salmis épicés, pimentés, où dominait un affreux goût de cannelle et de clou de girofle...Arnould Galopin (1863-1934)
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020