salpêtre

 

définitions

salpêtre ​​​ nom masculin

Couche de nitrates pulvérulente qui se forme sur les vieux murs humides, et qui entrait autrefois dans la fabrication d'une poudre explosive.

salpêtré ​​​ , salpêtrée ​​​ adjectif

Couvert de salpêtre. Murs salpêtrés.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Certains caveaux, imprégnés d'une grande quantité de salpêtre, ont la propriété de dessécher les corps et de les conserver entiers durant des siècles.George Sand (1804-1876)
Mais la guerre était entrée dans ces obscurs caveaux, et elle avait réuni dans ces tombeaux souterrains ses trésors de salpêtre, entassés auprès de ces corps décharnés.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Malgré l'addition de salpêtre, on ne peut continuer la combustion du soufre dans des vaisseaux fermés, quelque grands qu'ils soient, que pendant un tems déterminé.Antoine Lavoisier (1743-1794)
C'est sur ces propriétés des sels & sur leur différence de solubilité à chaud & à froid, qu'est fondé le raffinage du salpêtre.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Quand je pense que si vous aviez été de mon âge dans le temps où j'étais un vrai salpêtre... ma foi, je ne sais pas... et vous ?Eugène Sue (1804-1857)
Cet acide se tire du nitre ou salpêtre par des procédés analogues à ceux qu'on emploie pour obtenir l'acide muriatique.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Tu seras aussi bon, aussi obéissant, aussi doux que tu pourras l'être ; mais tu seras toujours salpêtre.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Nous avons reçu cent vingt tonneaux de salpêtre, ce qui fait une grande quantité, et nous en attendons trente tonneaux de plus.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Tout simplement pour produire l'acide azotique, et cela fut aisé, puisque le salpêtre, attaqué par l'acide sulfurique, lui donna précisément cet acide par distillation.Jules Verne (1828-1905)
Les murs barbouillés d'huile, les caves, vraies cartoucheries, volcans emplis de salpêtre, tout flamba et éclata à la fois.Jules Claretie (1840-1913)
C'est le salpêtre qui se forme dans l'intérieur de la pierre et qui, par l'effet de l'humidité du sol, se cristallise sur le parement.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
On y fait entrer une pierre ronde sur une poudre noire composée de soufre, de salpêtre et de charbon.Pierre Daru (1767-1829)
Il y avait près de cent ans que la peinture jaune des murs tenait, déteinte en haut, éraillée dans le bas, tachée de salpêtre.Émile Zola (1840-1902)
Une trentaine de navires sont dans le port pour charger le salpêtre : on m'en montre un en fer qui a brûlé dernièrement.Ernest Michel (1837-1896)
Des rues entières semblaient ruinées, dévorées de salpêtre, les toitures près de fléchir, les fenêtres enfoncées déjà.Émile Zola (1840-1902)
Ce fut d'abord une petite plaine ravinée, couverte d'une croûte d'argile sèche, et mêlée encore de salpêtre.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'alfa et le thym lui firent souvent un entourage épais et odoriférant ; par contre, le salpêtre des schotts lui témoignait bien peu de sympathie.Charles Des Écores (1852-1905)
Les pierres sont rongées de natron, et l'on en trouve dans les lieux humides de longues aiguilles cristallisées que l'on prendrait pour du salpêtre.Volney (1757-1820)
Le comité de salut public, profitant habilement du caractère français, avait su mettre à la mode la fabrication du salpêtre.Adolphe Thiers (1797-1877)
A d'autres endroits, cette pierre brillait de mille cristaux minuscules : c'était le salpêtre qui sortait.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SALPESTRE » s. m.

Sel artificiel & lexivial qu'on tire des pierres, ou de certaines terres. L'air est plein par tout d'une sorte de sel de salpestre volatile qui s'attache sur le plastre & sur le mortier. La rosée & la pluye en portent beaucoup dans la terre pour la rendre fertile, sans quoy elle ne pourroit produire de vegetables. De la terre dont on a tiré le salpestre, étant bien sechée, on en retirera d'autre au bout de 12. ou 14. ans. C'est la même chose que le nitre, & halinitre, selon Cardan & Longius. Mais Matthiole & Belon disent qu'il y a de la difference, & que le nitre des Anciens est à present inconnu.
 
On appelle aussi le sel de salpestre, celuy qui distille dans les cavernes, qu'on appelle salpestre de roche, que Pline appelle aphronitre. On appelle aussi salpestre, le sel de verrerie ou sel de pierre. Les Chymistes l'appellent Dragon, Cerbere, ou sel d'enfer, à cause des effets violents qu'il fait. L'esprit de nitre ou de salpestre s'appelle par les Auteurs le sang de la salamandre. Les Ouvriers appellent mere de salpestre, une huile jaune & grasse qu'on en separe, quand on le rafine. C'est sa partie cruë, & non mûre.
 
Il y a du salpestre mineral. Il s'en trouve en plusieurs endroits du Royaume de Pegu autour d'Agra dans des villages maintenant deserts. Il est tiré de trois sortes de pierres, noires, jaunes, & blanches. Le meilleur est celuy de la terre noire, car il est sans sel commun ; au lieu que l'autre se doit encore rafiner en France, pour le rendre propre à faire de la poudre à canon. On le fait en Egypte dans des reservoirs, où l'on fait entrer l'eau du Nil, comme on fait en France le sel commun. En Europe on le fait de cendre de bois de chesne, ou on l'extrait de certaines terres nitreuses, comme de vieilles demolitions ; & de ce qu'on trouve dans les pigeonniers, caves, granges, magasins, & escuries, où s'est amassé quantité de fumier & d'urine ; mais il faut qu'il soit à couvert de la pluye qui le lave, & du Soleil qui le fait exhaler. On le fait lesciver, & aprés cuire, & diminuer, & condenser. La maniere de tirer le salpestre de la terre, comme on le fait à present, est une invention moderne, mais d'un Auteur inconnu.
 
Le salpestre a une merveilleuse qualité pour se rarefier : ce qui fait la force de la poudre à canon, dont il est le principal ingredient ; jusques-là qu'on dit qu'il occupe dix mille fois plus de place étant enflammé, qu'il n'avoit auparavant. Ses menuës parties sont faites en aiguilles, comme celles de l'alun en triangles, & celles du sel commun en cubes. Neanmoins quelques-uns attribuënt aux cristaux de salpestre une figure sexangulaire ; & quand il est poussé comme il faut, il est fistuleux, & creux comme une canule.
 
Le beurre du nitre ou salpestre vitriolé est un caillé, ou beurre fort blanc fait de nitre, & de tartre crud, & de vitriol, dont la preparation a été inventée par Jean Fabre.
 
On dit proverbialement, qu'un homme n'est que feu & que salpestre, quand il est prompt à se mettre en colere, quand il est fort emporté. On dit aussi, qu'on a bien fait peter le salpestre, quand on a bien tiré des coups d'artillerie.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020