scorpion

 

définitions

scorpion ​​​ nom masculin

Petit animal (arachnide) dont la queue porte un aiguillon crochu et venimeux. Piqûre de scorpion.
(avec majuscule) Constellation zodiacale et huitième signe du zodiaque (23 octobre-21 novembre). —  Elle est Scorpion, de ce signe.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Trouver brusquement un tel secret au milieu de son bonheur, cela ressemble à la découverte d'un scorpion dans un nid de tourterelles.Victor Hugo (1802-1885)
Elle demande qu'on lui fasse de l'huile de scorpion.Alphonse Karr (1808-1890)
Un spahi qui m'avait rejoint la nomma « un scorpion du vent », terme imagé pour exprimer sa vélocité.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'un est plus scorpion, l'autre est plus léopard.Victor Hugo (1802-1885)
Il me sembla que je voyais la main, l'horrible main, courir comme un scorpion ou comme une araignée le long de mes rideaux et de mes murs.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les vipères se dressent en sifflant, la salamandre sautille, le scorpion s'étire sous la caresse du soleil ; le montreur, de la voix et du geste, excite sa ménagerie.Fernand Neurey (1874-1934)
Un scorpion, un misérable, un infime, un odieux scorpion prenait ses ébats sur le sac du troupier, tout près de son visage.Charles Des Écores (1852-1905)
Le scorpion n'est pas difficile écraser, mais il vous pique quand on y pense le moins.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Messieurs, continua-t-il en serrant les lèvres et en fronçant le sourcil, avez-vous jamais vu un scorpion cloué à un mur ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pas de reptiles, sauf le cent-pieds et le scorpion.Jules Verne (1828-1905)
Ne pas oser, quand je lève le pied, le reposer de peur de fouler quelque vipère ou d'écraser quelque scorpion, voilà ce qui m'épuise !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Car, disait-il dans sa logique de troupier sensé, un réveil au scorpion, passe encore, mais deux, ah !Charles Des Écores (1852-1905)
Combien d'êtres malfaisants dans la création, depuis le ciron venimeux jusqu'au scorpion, le premier des petits qui se fasse redouter de l'homme !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On forme un cercle de charbons ardents ; on saisit un scorpion avec des pinces et on le pose au centre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SCORPION » s. m.

Insecte qui a une vessie pleine d'un dangereux venin, qui pique par sa queuë. Swammerdam dit que le scorpion peut être divisé en trois parties, la teste, la poitrine, & le ventre. La teste paroist jointe & continuë avec la poitrine, où il y a deux yeux au milieu, & deux vers l'extremité de la teste, entre lesquels sortent comme deux bras, qui se divisent en deux, comme les pinces ou les serres d'une escrevisse. Il a huit jambes qui sortent de sa poitrine, dont chacune se divise en six parties couvertes de poil, dont les extremités ont de petites ongles ou serres. Le ventre se divise en sept anneaux, du dernier desquels sort la queuë, qui se divise en sept petits boutons, dont le dernier est armé d'un aiguillon. Il y en a où on voit six yeux, & d'autres où on en découvre huit fort visibles. Il a le corps en ovale, la queuë longue, faite en maniere de patenostres attachées bout à bout l'une contre l'autre ; la derniere plus grosse que les autres, & un peu plus longue, à l'extremité de laquelle il y a quelquefois deux aiguillons, qui sont creux, remplis de venin froid, par lesquels il jette son venin dans la partie qu'il pique. Il est de couleur noirastre, comme de couleur de suye. Il chemine de biais, & il s'attache si fort avec le bec & avec les pieds contre les personnes, que bien difficilement on le peut arracher. Il y en a qui ont des aîles semblables à celles des sauterelles, qui mangent les bleds, qui volent de region à autre, comme on voit des fourmis volantes, ainsi que disent Pline & Strabon. Les Anciens en ont connu de plusieurs couleurs, comme jaunes, roux, cendrez, verds, blancs, noirs, vineux ; d'autres jaunastres & obscurs comme suye : ce qui les a fait diviser en neuf especes par Pline, Avicenne & Aelian. On dit que la mere fait onze petits, qui sont de petits vers ronds, qui ne sont gueres plus gros que des poux ; & quand les petits sont parfaits, ils tuent la mere qui les a couvez. Ceux qui ont sept noeuds en la queuë sont bien plus dangereux que ceux qui n'en ont que six. Ils font plûtost du mal aux femmes qu'aux hommes, & aux filles qu'aux femmes. On dit qu'un scorpion mort reprend vie, si on le frotte d'ellebore blanc. Matthiole dit qu'en Italie il n'y a maison, ni chambre, ni caves, ni celliers qui n'en soient infectez. Ils sont fort venimeux en la Toscane, & en la Scythie, & en l'Isle de Pharo, mais à Trente leur piqueure n'est pas venimeuse. Pour guerir les piqueures des scorpions, il faut les écraser sur la playe, & on y applique aussi de l'huile où on a fait mourir des scorpions. Matthiole dit avoir experimenté que la salive d'un homme à jeun tuë le scorpion.
 
Il y a aussi un scorpion marin, ainsi appellé, à cause qu'il jette son venin en piquant, comme le scorpion de terre, qui d'ailleurs ne luy ressemble aucunement. Il est herissé de piquants sur le dos & à la teste, par où il picque & tuë. Il est rouge par tout le corps, & a deux cornes à la teste, qui sont tendres & molles. Il a aussi de petites dents aiguës. Ses aîles sont pointuës & espineuses, & il pese quelquefois huit à neuf livres. Quelques-uns croyent que c'est la même chose que la scorpene de mer, quoy que celle-cy soit plus petite & tirant sur le verd. En Latin scorpio, nepa.
 
Il y a aussi un scorpion d'eau, qui est une petite araignée qui a son aiguillon dans la bouche, qui est descrite par Moufet. La grande est décrite par Aldroandus sous le nom de tipula aquatica.
 
SCORPION, en termes d'Astronomie, est le huitiéme Signe du Zodiaque depuis Aries. C'est la Maison de Mars. Il est de nature tres-malefique. Il a 21. estoiles, selon Ptolomée ; 28. selon Quepler ; & 29. selon Bayer. Il tient presque deux Signes, & occupe la moitié de la Balance ; d'où vient que les Anciens ne comptoient qu'onze Signes.
 
SCORPION, est aussi une espece d'ancienne estriviere, ou de foüet espineux & fort picquant, faite d'une herbe qu'on appelle aussi scorpion. Roboam répondit au peuple Juif, que son pere ne l'avoit foüetté qu'avec des verges, & qu'il le foüetteroit avec des scorpions. On l'a dit quelquefois d'une espece de discipline qui avoit plusieurs noeuds, & qui étoit plombée par les bouts.
 
SCORPION, dans l'ancienne milice, étoit aussi une espece de trait ou de matras que les Anciens faisoient pousser sur les ennemis par des machines descrites dans Vegece & dans Juste Lipse. Les Anciens en attribuoient l'invention à ceux de Crete.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020