secrétaire

 

définitions

secrétaire ​​​ | ​​​ nom

nom
nom masculin anciennement Nom donné à divers personnages qui relevaient directement d'une haute autorité politique. —  nom moderne Secrétaire d'État, en France, membre du gouvernement généralement placé sous l'autorité d'un ministre ; aux États-Unis, ministre des Affaires étrangères ; au Vatican, cardinal ayant la fonction de Premier ministre. Secrétaire d'ambassade (agent diplomatique).
Personne qui s'occupe de l'organisation et du fonctionnement (d'un organisme). Secrétaire d'une section syndicale. Le premier secrétaire d'un parti. Secrétaire général(e). —  Secrétaire de rédaction (d'un journal), qui coordonne la rédaction.
Personne dont le métier est d'assurer la rédaction du courrier de qqn, de préparer des dossiers, etc. Secrétaire de direction. Secrétaire médical(e), qui assiste un médecin, un dentiste.
nom masculin Meuble à tiroirs destiné à ranger des papiers et, pourvu ou non d'un abattant, sert de table à écrire. Un secrétaire Louis XV.
 

synonymes

secrétaire nom

bureau, bonheur-du-jour, scriban

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les lettres étaient parfaitement bien écrites et fort gaies ; il disait qu'il employait la main de son secrétaire.Catherine II de Russie (1729-1796)
D'abord, le secrétaire sembla ne pouvoir répondre, tellement la terreur le serrait à la gorge.Émile Zola (1840-1902)
Il a certainement accordé les deux premières à son fidèle secrétaire, car il lui en a donné des témoignages irrécusables.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Emportez les pistolets qui se trouvent dans mon secrétaire, car je craindrais que dans le premier moment de sa douleur il ne pût en faire un usage funeste.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Il y a ici de nombreuses linguistes très efficaces, possédant une qualification de troisième cycle, qui travaillent pour le salaire d'une secrétaire.Europarl
Toutes les fois que sa femme ouvrait le secrétaire, le tablier jetait un cri de tristesse qui lui déchirait l'âme.Émile Zola (1840-1902)
Je voudrais bien que mon fils ne fût pas mon secrétaire en cet endroit, pour vous dire ce qu'il a fait en cette occasion.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
En outre, votre secrétaire général m'a communiqué par téléphone la semaine dernière que ce rapport ne posait pas de problème.Europarl
Il est fondamental à cette fin de renforcer la coordination des activités de la communauté internationale pour soutenir le secrétaire général et son représentant spécial.Europarl
Le secrétaire courut en aide-de-camp chercher des parapluies, mais la route se fit sans cet utile secours.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Il devint secrétaire d'un député, et vit la politique de trop près pour lui conserver son estime.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Croyez-vous que je prendrais un secrétaire avant de savoir s'il a des principes assez sûrs pour ne me rien prendre ?Honoré de Balzac (1799-1850)
En fouillant à pleines mains dans le tiroir de son secrétaire, il lui semblait qu'il remuait les cendres de son cœur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Avec sa démarche nonchalante, il entra dans la salle, où s'étaient assemblés les officiers et le secrétaire du colonel, qui m'a raconté l'histoire.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Le procès-verbal de chaque séance est dressé sur un registre spécial ; le président et le secrétaire le signent ; une copie en est adressée au ministre.Gabriel Richou (1852-1915)
Apprenant que je lui avais été attaché en qualité de secrétaire, elle me rechercha pour me parler de lui.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Donc je m'assis devant mon secrétaire et je l'ouvris, voulant faire un choix dans mes papiers anciens pour en détruire une grande partie.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je m'aperçois que j'ai bien fait d'accepter cette place de secrétaire qui va me mettre dans les secrets de la comédie.Émile Zola (1840-1902)
Nous attendons maintenant un nouveau rapport du secrétaire général et en tirerons les conclusions budgétaires en septembre.Europarl
Il s'agit d'avoir beaucoup d'œuvres dans son secrétaire ; il est toujours temps de se mettre en communication avec les lecteurs.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SECRETAIRE » s. m.

Officier qui expedie par le commandement de son maistre des lettres, des provisions, des brevets, & qui les rend authentiques par sa signature. Le Roy a quatre Secretaires d'Estat, ou de ses commandemens, qui ont souvent la qualité de Ministres, qui expedient ses despêches, ses lettres de cachet, ses brevets, & les arrests du Conseil d'enhaut, & les provisions qu'ils signent en commandement, qui gardent & signent les minutes des traittez de paix, contracts de mariage, & autres affaires importantes de la Couronne. Ce mot de Secretaire est un nom honorable que plusieurs ont pris au lieu de Clercs & de Scribes qu'ils avoient anciennement.
 
La Reyne & les Princes du Sang ont aussi leurs Secretaires des commandements. Les Prelats ont aussi des Secretaires pour expedier les provisions des Benefices, les lettres des Ordres qu'ils conferent, des mandements qu'ils donnent, &c. L'Assemblée du Clergé a aussi ses Secretaires, & les Chapitres pareillement.
 
Les Secretaires du Roy sont des Officiers qui signent toutes les lettres qui s'expedient dans les grandes ou petites Chanceleries au nom du Roy & avec son paraphe fait en forme de grille, qu'ils mettent au devant du leur. Ils étoient autrefois distribuez en plusieurs Colleges maintenant reünis, & ils prennent la qualité de Conseillers, Notaires & Secretaires du Roy, Maison & Couronne de France, & de ses Finances. Ils jouissent de beaux privileges. Le Roy a aussi des Secretaires du Cabinet, pour escrire ses menuës lettres ou commissions particulieres.
 
Les Greffiers du Conseil d'Estat & des Finances s'appellent Secretaires du Conseil. Le Parlement a aussi quatre Secretaires de la Cour creez en titre d'office, & qui ont pouvoir de signer les arrests, & de porter la robbe rouge.
 
SECRETAIRE, se dit aussi des domestiques de quelques Grands Seigneurs, ou des gens de robbe, qui leur servent à faire leurs despêches & leurs affaires, qui sont les extraits des procés qu'ils ont à rapporter, & qui les advertissent, quand ils sont en état. On les appelloit autrefois Clercs de Conseillers, de M. des Requestes, de Presidens.
 
On appelle aussi Secretaire d'une Ambassade, celuy qu'on met auprés d'un Ambassadeur pour escrire les despêches qui regardent la negociation ; & Secretaires Interpretes des Langues, les Truchements qu'on leur donne, ou les Officiers qui sont à la Cour gagez pour en servir. Les Dragons & les compagnies des Suisses ont aussi des Secretaires, qui sont des Officiers qui font les affaires de leurs Corps.
 
On appelle ironiquement Secretaires de St. Innocent, de miserables Scribes qui escrivent des lettres pour les valets, ou le peuple qui ne sçait pas escrire. Le Secretaire de la Cour est un livre qui contient plusieurs modeles de lettres & de compliments pour ceux qui n'en sçavent pas faire.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020