sépia

 

définitions

sépia ​​​ nom féminin et adjectif invariable

Zoologie Liquide noirâtre sécrété par la seiche. ➙ encre.
Matière colorante d'un brun très foncé. Un lavis à la sépia. —  adjectif invariable Des photos sépia.
Dessin, lavis exécuté avec cette matière. Des sépias.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était une jeune et grande fille, d'un teint couleur de sépia foncée, avec de longs cheveux tressés et oints de beurre frais, qui dégouttaient sur ses épaules.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Les flots glauques et flaves reflétaient les nuages de sépia au ventre violacé.Georges Eekhoud (1854-1927)
Ces tablettes sont en bois, enduites de terre glaise ; on écrit avec des roseaux et une sorte de sépia qui peut s'effacer facilement.Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais, en regardant plus attentivement, on voit que c'est plutôt la couleur de sépia qui domine dans toute cette coloration.Jules Verne (1828-1905)
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020