sérail

 

définitions

sérail ​​​ nom masculin

Palais du sultan, dans l'ancien Empire ottoman. —  locution, au figuré Être né dans le sérail : appartenir à un milieu fermé, influent.
vieux Harem.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un jour qu'il les avoit toutes assemblées dans une salle de son sérail, une d'entre elles, plus hardie que les autres, lui reprocha son mauvais naturel.Montesquieu (1689-1755)
Le gouverneur les prend toutes pour le sérail impérial et pour les principaux seigneurs de la cour.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Je sais bien que les critiques traitent cette maison de sérail, mais ils ont tort, car plusieurs demoiselles en sortent aussi pucelles qu'elles y sont entrées.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Pour ma part, je ne comprenais pas toujours où tendaient ces furieuses attaques, car je sais mal les secrets du sérail gouvernemental.Maurice Barrès (1862-1923)
L'étonnement qu'il montre en entrant dans l'intérieur du sérail, fait voir qu'il s'est passé quelque chose d'important dans son absence, et qu'il ne peut savoir.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
En six minutes on pouvait se croire dans une tabagie, dans un bal, dans une foire, dans un sérail, dans un camp.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
C'est depuis que les premiers « rayons d'hiver » ont touché son front qu'il a su se faire un plus riche sérail.Jules Lemaître (1853-1914)
Le kislar-aga, c'est le chef des eunuques du sérail, l'homme le plus redouté après le sultan et avant le premier vizir.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il faut que je te doive mon bonheur et mon repos : rends-moi mon sérail comme je l'ai laissé.Montesquieu (1689-1755)
J'apprends que le sérail est dans le désordre, et qu'il est rempli de querelles et de divisions intestines.Montesquieu (1689-1755)
Elles ne sonnaient point leurs domestiques, mais les appelaient en frappant dans leurs mains, comme on dit que font les sultanes dans le sérail.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Par hasard, n'auriez-vous point fait un cours dans cette sublime école avant que d'entrer au sérail ?Denis Diderot (1713-1784)
Ne croyez pas que ce soit grand'chose, un sérail : autant avoir un troupeau de chèvres.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ils n'avaient point les goûts malpropres, avares, du senor espagnol, son sérail et ses négrillons.Jules Michelet (1798-1874)
Ils ont là, dit-elle, un sérail composé de douze petites filles, dont la plus âgée n'a pas quinze ans, et que l'on renouvelle à raison d'une, tous les mois.Marquis de Sade (1740-1814)
Est-ce que je trouve des mots, stupides adjectifs, eunuques baveux devant la reine du sérail ?Jules Lermina (1839-1915)
Quant aux femmes du sérail, ce sont des savantes : toute dame appartenant à la maison du sultan reçoit une instruction très-sérieuse en histoire, poésie, musique, peinture et géographie.Gérard de Nerval (1808-1855)
Si je gardois plus longtemps le silence, je serois aussi coupable que tous ces criminels que tu as dans le sérail.Montesquieu (1689-1755)
Une troupe de nouveaux eunuques est entrée dans le sérail, où ils nous assiégent nuit et jour : notre sommeil est sans cesse interrompu par leurs méfiances feintes ou véritables.Montesquieu (1689-1755)
Hier au soir, un jeune garçon fut trouvé dans le jardin du sérail, et il se sauva par-dessus les murailles.Montesquieu (1689-1755)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SERRAIL » s. m.

Terme de Relations. C'est un Palais d'un Prince, d'un Grand Seigneur en Orient. On le dit par excellence du Palais où habite le Grand Seigneur à Constantinople, où il tient sa Cour, où logent ses Concubines. Personne n'a pû penetrer jusques dans les parties interieures du Serrail. Ce sont des Eunuques qui gardent les femmes du Serrail. Le vieux Serrail est le lieu où on loge les anciennes Maistresses du Grand Seigneur. Ce mot vient de Sarai, qui en Turquie, ou plûtost en Langue Persane, signifie Palais. Menage le derive de plusieurs mots Hebreux, de schara, demeure de Grand Seigneur ; de schour, muraille ; de hur, forteresse ; de sour, lieu de retraitte.
 
SERRAIL, se dit aussi par comparaison des lieux de débauche, des maisons où quelques Grands Seigneurs retirent des femmes pour se divertir. Ce vieux débauché a son serrail en un tel endroit.
 
SERRAIL, se dit aussi de cette partie de la bassecour des Maisons Royales où on enferme les lions, les ours, ou autres bestes farouches.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020