Email catcher

sévir

Définition

Définition de sévir ​​​ verbe intransitif

Exercer la répression avec rigueur. Les autorités sont décidées à sévir. ➙ punir.
(d'un fléau) Exercer des ravages. Épidémie qui sévit.
par plaisanterie Exercer son activité (quelque part). Il sévit dans divers journaux.

Conjugaison

Conjugaison du verbe sévir

actif

indicatif
présent

je sévis

tu sévis

il sévit / elle sévit

nous sévissons

vous sévissez

ils sévissent / elles sévissent

imparfait

je sévissais

tu sévissais

il sévissait / elle sévissait

nous sévissions

vous sévissiez

ils sévissaient / elles sévissaient

passé simple

je sévis

tu sévis

il sévit / elle sévit

nous sévîmes

vous sévîtes

ils sévirent / elles sévirent

futur simple

je sévirai

tu séviras

il sévira / elle sévira

nous sévirons

vous sévirez

ils séviront / elles séviront

Synonymes

Synonymes de sévir verbe intransitif

punir

faire rage, se déchaîner

Synonymes de sévir contre

punir, réprimer, sanctionner, serrer la vis à (familier), châtier (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot sévir

Quand les tempêtes séviront autour de toi, – puissent-elles toujours respecter tes vertus !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
C'est pourquoi nous devons sévir lourdement contre ceux qui s'y livrent.Europarl
Avant de sévir contre eux, le général en chef leur ordonne de se rendre à bord de la deuxième flottille qui est en armement.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Mais le gouvernement peut-il sévir contre le public électoral ?George Sand (1804-1876)
La crise continuera à sévir et s'aggravera peut-être même si l'on ne soutient pas les efforts de prévention.Europarl
Sans doute, mais la maladie ne pouvait-elle sévir aussi dans l'autre camp ?Edmond Biré (1829-1907)
Le ministre invite le premier consul à sévir contre ses ennemis.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elle frappe mais veut surtout que l'autre ne succombe pas à ses coups : elle devrait s'arrêter de sévir.Nouvelle revue théologique, 2009, † Albert Chapelle (Cairn.info)
Pour toutes ces raisons, je dénonce les manœuvres idéologiques et mercantiles des anti-strasbourgeois qui ne manquent jamais une occasion de sévir !Europarl
La censure allait sévir dans tous les secteurs de la production culturelle.Outre-Terre, 2011, Ali Jafari (Cairn.info)
Le coronavirus continue de sévir un peu partout dans le monde, dans un climat fortement anxiogène.Ouest-France, Gaspard BRÉMOND, 16/03/2020
Au fur et à mesure des investigations, ils découvrent que la suspecte, âgée de 43 ans, n'est pas la seule à sévir.Ouest-France, 30/07/2021
Sinon, la réduction finale non indemnisée des quotas sévira en 2010.Europarl
En ce moment, ce qui manque le plus, c'est le vêtement, et l'hiver va sévir !George Sand (1804-1876)
L'acidification est un phénomène qui continuera à sévir, malgré la décision que nous prendrons demain.Europarl
Enclencher le système décisionnaire ne signifie pas pour autant trancher ou sévir.Ouest-France, 19/02/2020
Cela nous permettrait de sévir contre les véritables hooligans au football ; les supporters de football innocents ne seraient pas pris au piège.Europarl
Elle essayait de sévir mais elle ne savait pas si elle faisait bien.Cahiers de psychologie jungienne, 2016, Élisabeth Conesa (Cairn.info)
Mais, face à la polémique, l'entreprise a décidé de sévir, en prononçant finalement la suspension de son cadre.Capital, 01/03/2019, « Nocibé suspend finalement son directeur marketing après son tweet islamophobe »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SEVIR v. n.

Punir, chastier. Les loix ne sçauroient trop sevir contre les meschants ; les Magistrats contre les chicaneurs. Cette procedure merite que la Cour sevisse contre ce Procureur.
 
SEVIR, signifie aussi, User de mauvais traittements envers ceux de sa famille. Cette femme s'est desjà plainte que son mary avoit sevi plusieurs fois contre elle, qu'il avoit sevi en sa personne, qu'il l'avoit battuë & outragée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine