shilling

 

définitions

shilling ​​​ nom masculin

Ancienne unité monétaire anglaise (1/20 de livre).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il m'a remis deux couronnes, un shilling, six pence, quand je suis sorti, et il m'a fait un beau discours en me recommandant d'être honnête homme à l'avenir.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Et, jetant sur la table une pièce d'un shilling, il s'enfuit dans la rue.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Le blé se vendait cent dix shillings le quart, et le pain de quatre livres un shilling neuf pences.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Au-dessus d'eux, sur la scène, sont les spectateurs capables de payer un shilling d'entrée, les élégants, les gentilshommes.Hippolyte Taine (1828-1893)
Après quoi il décida que cet homme aurait, tout de même, son shilling de pourboire.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Car il prêtait toujours, le digne homme ; et ceux qui n'eussent pas trouvé un shilling partout ailleurs, trouvaient un sac de guinées chez lui.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Ce ne sont pas les fermiers, car la rente leur arrache jusqu'au dernier shilling qu'elles ajoutent au prix du blé !Frédéric Bastiat (1801-1850)
Elle possédait une petite silhouette de lui qu'elle avait payée un shilling ; elle l'avait suspendue à son chevet à côté d'un autre portrait que nous connaissons déjà.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Non, non, il ne trouverait pas ici un shilling sur tous ses billets, parce qu'on douterait qu'ils lui appartinssent légitimement, ou qu'on craindrait de n'en être pas payé.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Je sortis le shilling du papier, et il se trouva qu'il était parfaitement bon.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Il n'en est pas ainsi du mot shilling, dont l'emploi est nécessité par l'absence d'un terme français qui lui corresponde.Thomas Maguire (1776-1854)
Cette première journée de marche, avec un repos de deux heures, se chiffra par un trajet de cinq milles et une dépense d'un demi-shilling.Jules Verne (1828-1905)
Ceux-là sont à l'abri de la pluie, et s'ils payent un shilling de plus, ils peuvent avoir un escabeau.Hippolyte Taine (1828-1893)
Grip s'empressa de faire la commission et, pour sa peine, il reçut un beau shilling tout neuf.Jules Verne (1828-1905)
Barthélémy, avec toute la dignité possible, leva en l'air trois de ses doigts de potentat, pendant que ses lèvres royales daignaient laisser passer le mot « shilling ».Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Puis il se laissa aller à sa tendresse paternelle, leur donna à chacun un shilling, et leur dit d'aller jouer.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Non, ma petite, nous allons nous arranger avec vous, en vous donnant ce shilling, qui paiera bien tout votre lait.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Enfin il commença à me payer sou par sou, et il se passa deux heures avant que nous fussions arrivés à un shilling.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Dans ces circonstances, je crus en être quitte à bon compte en lui donnant un shilling.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
La sibylle basanée n'eut pas plus tôt paru que mes filles accoururent me demander chacune un shilling pour lui tracer la croix d'argent dans la main.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020