sifflant

 

définitions

sifflant ​​​ , sifflante ​​​ adjectif et nom féminin

Qui s'accompagne d'un sifflement. Respiration sifflante. —  Consonne sifflante ou nom féminin une sifflante, fricative dont l'émission est caractérisée par un bruit de sifflement.
 

synonymes

sifflant, sifflante adjectif

aigu, perçant, strident, sibilant (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Des manœuvres étaient couchés avec indifférence au pied de la statue, ou taillaient des pierres en sifflant.Alexandre Vinet (1797-1847)
Il y consentit, et mettant pied à terre lui-même, il marcha auprès du cheval en sifflant.George Sand (1804-1876)
Le marché fut accepté ; et, dès qu'il en fut devenu le joyeux possesseur, il rentra chez lui en sifflant à étourdir tout le monde dans la maison.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Mais j'ai beaucoup tardé et ma route est longue ; je vous quitte ; demain après le coucher du soleil, je reviendrai et m'annoncerai en sifflant doucement.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Wilson attaqua avec la main gauche, mais il n'alla pas assez loin, et il évita un rude coup de la main droite qui passa en sifflant près de ses côtes.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Elle ne s'apercevait pas que le froid entrait en sifflant sous la porte et qu'il cherchait à nous mordre aux jambes.Marguerite Audoux (1863-1937)
Je me serais contenté d'une lampée après une promenade matinale, mais une bouteille qui vous frise l'oreille en sifflant !Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Rien.... pendant dea heures, si ce n'est le balancement de l'esquif qui le portait, l'écuma des vagues l'inondant, la brise sifflant toujours....Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Ces simples mots tombèrent distincts, froidement, tranquillement distincts, dans mon oreille, et, de là, comme du plomb fondu, roulèrent en sifflant dans ma cervelle.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
A peine fuyaient-ils que des cris affreux se firent entendre dans les bois, des guerriers parurent sur le rivage, et des flèches volèrent, sifflant à la surface de l'eau.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Le gaz s'échappant des crevasses de charbon, produit un son sifflant qui par le moyen du microphone et du téléphone pourrait être entendu au haut des puits.Théodose du Moncel (1821-1884)
Je m'en retournai alors à la maison, enchanté de mon sifflet, et sifflant continuellement ; mais troublant toute ma famille.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Je pris une petite pente qui conduisait droit à la mer, et je me mis en route en sifflant.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le vent, sifflant avec force à la porte et le long du corridor, ajoutait à sa mélancolie.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Et l'accord inexorable jaillit, frémissant et sifflant, comme une cuillerée de plomb fondu versé dans de l'eau froide.Hector Berlioz (1803-1869)
Les ouvriers avaient bâclé ça comme en se jouant, sifflant sur leurs échelles, chantant à étourdir le quartier.Émile Zola (1840-1902)
Le matelot disait en sifflant et en jurant : il y aura quelque chose à gagner ici.Voltaire (1694-1778)
Jacques était appuyé contre un gros pommier, les mains dans les poches d'une blouse en toile, sifflant entre ses dents.Amédée Achard (1814-1875)
Elle avait toujours eu peur des serpents ; il lui semblait à chaque instant qu'elle allait marcher sur une vipère, qui se redresserait en sifflant ; elle ne laissait pas de sourire.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Et, sifflant entre ses dents, il se dirigea vers la salle de danse en traversant le jardin du cabaret.Georges Ohnet (1848-1918)
Afficher toutRéduire
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020