simoniaque

 

définitions

simoniaque ​​​ adjectif et nom

littéraire Coupable ou entaché de simonie. —  nom Un, une simoniaque.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut que je sois comme lui simoniaque et sacrilège, ah !Remy de Gourmont (1858-1915)
Les assistants apercevaient de la grâce dans cette façon d'insinuer que l'adversaire était simoniaque.Hippolyte Taine (1828-1893)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SIMONIAQUE » adj. & subst.

Qui achete à prix d'argent un Benefice, ou quelque chose sacrée. Simon le Magicien fut le premier simoniaque, qui voulut acheter de St. Pierre la puissance de faire des miracles. Une resignation, ou promotion aux Ordres Sacrés simoniaque est nulle. Un simoniaque averé est infame, & incapable de posseder jamais aucun Benefice.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020