smoking

 

définitions

smoking ​​​ nom masculin

Tenue habillée comportant un veston à revers de soie, un gilet et un pantalon à galon de soie.abréviation, familier smok ​​​ .
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Demandez-lui, au directeur, si c'est en rendant les louis qu'on change son tablier contre un smoking avec de la moire autour.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
En un instant, il eut revêtu le smoking.Fernand Vandérem (1864-1939)
Un œillet, d'un pourpre noir, s'empâtait à la boutonnière de son smoking...Octave Mirbeau (1848-1917)
Gégé ne quittait plus son smoking et s'amusait prodigieusement.Fernand Vandérem (1864-1939)
Je me fis faire plusieurs complets, un smoking, des chaussures, et redevins tout à fait un gentleman.Arnould Galopin (1863-1934)
Je fréquentais peu ces habitués de la « smoking room ».Jules Verne (1828-1905)
Les hommes, en smoking, gras et les joues rasées, souriaient à leurs compagnes ou aux mets.René Boylesve (1867-1926)
En son honneur, la terrasse s'illuminait, se garnissait de dîneurs en smoking, de dîneuses pimpantes.Marcel Prévost (1862-1941)
Moi-même je m'étais mis aussi en smoking, machinalement, parce que mon domestique m'avait préparé mes vêtements.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020