Email catcher

soif ardente

Exemples

Phrases avec les mots soif ardente

Elle s'aperçut alors qu'elle avait une soif ardente.Victor Hugo (1802-1885)
Il se plaignait d'une soif ardente.Albert Savine (1859-1927)
Pendant le voyage, le jeune garçon, pressé par une soif ardente, se fait descendre dans une citerne par son compagnon.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Les richesses du pandoure avaient allumé chez des hommes influents et d'habiles créatures, une soif ardente, inextinguible.George Sand (1804-1876)
Deux raisons surtout me faisaient appeler de tous mes vœux le moment de la délivrance : la première c'est que j'avais une soif ardente.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Immédiatement elle fut prise de vomissements abondants, et elle se plaignit d'une soif ardente.Pamphile Le May (1837-1918)
La dame avait raison ; à peine l'enfant eut-il vidé la coupe, qu'il fut pris d'une soif ardente.Édouard Laboulaye (1811-1883)
On se mit à table, je n'avais pas faim, mais une soif ardente ; ma gaieté tournait au cynisme.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Sa langue se desséchait, une soif ardente la tourmentait, tandis que des plaques rouges lui brûlaient les joues.Émile Zola (1840-1902)
Conséquence naturelle de cette chaleur fébrile, une soif ardente desséchait son palais.Paul Mahalin (1838-1899)
Attendrissement, regret aussi, dans sa fierté native, d'être épousée sans qu'elle apportât autre chose que l'aide de sa bonne volonté, sa soif ardente de travail ?...Victor Margueritte (1866-1942)
Son besoin de vérité devenait une soif ardente.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ainsi, l'état de rêverie supernaturaliste conduit à l'aspiration vers l'infini ou à la soif ardente de l'idéal.romantisme, 2010, Hisashi MIZUNO (Cairn.info)
Des maux de tête très violents, une soif ardente, des alternatives de frisson et de chaleur, eurent bientôt mis le pauvre petit être en un triste état.Jules Verne (1828-1905)
Je cherchais, avec une soif ardente, ce que j'ai enfin trouvé aujourd'hui.George Sand (1804-1876)
Nous manquions de tout et n'avions même pas de bonne eau à donner au maréchal, qu'une soif ardente dévorait.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
La chaleur l'étouffait et une soif ardente lui desséchait la gorge.Eugène Chavette (1827-1902)
Sans doute aussi avait-il la fièvre, car une soif ardente le dévorait et le faisait cruellement souffrir.Michel Zévaco (1860-1918)
Les malades accusent une grande chaleur intérieure et une soif ardente.Charles Anglada (1806-?)
Je vous avoue que mon cœur a une soif ardente de bonheur ; mais je vois bien que nulle créature n'est capable de l'étancher !Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

soif nom féminin

ardent adjectif et nom masculin