soif

 

définitions

soif ​​​ nom féminin

Sensation correspondant à un besoin de l'organisme en eau. Avoir soif, très soif. Donner soif. ➙ altérer. —  locution, au figuré Jusqu'à plus soif : à satiété. Rester sur sa soif : n'être pas satisfait.
(terre, végétation) Les rosiers ont soif.
au figuré Désir passionné et impatient. Avoir soif d'aimer ; soif d'indépendance.
 

synonymes

soif nom féminin

pépie (familier)

désir, appétit, besoin, envie, faim, fièvre

curiosité

avoir très soif

être assoiffé, être desséché, tirer la langue (familier), avoir le gosier sec (familier), avoir la pépie (familier)

j'ai très soif

j'avalerais la mer et les poissons

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le peuple a soif d'information ; de toutes parts on demande des brochures, des discours, des publications ; on veut s'éclairer sur ce grand débat.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il fait chaud comme s'il y avait des brasiers partout ; on étouffe, et on a soif.Pierre Loti (1850-1923)
Nous ne parlions plus, accablés de chaleur et desséchés de soif comme ce désert ardent.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ceux qui n'ont jamais eu faim, celles qui n'ont jamais eu soif, ne devront pas lire ce qui suit.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
C'est ce que demandent des millions de personnes qui meurent encore de faim, de soif et de maladie ou à cause des guerres.Europarl
Il suffisait de les tenir là ; la soif et la faim les auraient apprivoisés au bout de deux jours.Jules Michelet (1798-1874)
Je m'approchai pour boire, bien que je n'eusse pas soif, puisque je venais de prendre des rafraîchissements chez le moudhir.Gérard de Nerval (1808-1855)
Cependant, des millions de personnes sont livrées à la faim, à la soif et à la maladie.Europarl
Il termina en disant qu'il avait faim, qu'il avait soif, et ne savait que devenir.Louis Boussenard (1847-1910)
La faim, la soif, les veilles, ton corps doit apprendre à tout souffrir, si tu veux acquérir de l'honneur, de vrais biens et me suivre.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il est écrit que les affamés et les mourants de soif de justice seront saturés.Léon Bloy (1846-1917)
Les frères ne dirent rien ; leur faim et leur soif se trouva satisfaite ; ils n'osèrent rien demander.Marcel Schwob (1867-1905)
La grande chaleur me fait tellement souffrir de la soif, que je crois bien que ma vie s'éteindra bientôt en ces tourments.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Attendrissement, regret aussi, dans sa fierté native, d'être épousée sans qu'elle apportât autre chose que l'aide de sa bonne volonté, sa soif ardente de travail ?...Victor Margueritte (1866-1942)
Cette existence de femme, dont il avait soif et qu'il voulait tout entière, il avait su se l'assurer.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il faut me nourrir, car j'ai toujours faim et soif, et les hommes ne m'ont encore presque rien donné.George Sand (1804-1876)
Ce qu'il ne vous apprenait pas, il vous donnait la soif de l'apprendre, et l'on ne sait bien que ce qu'on a appris soi-même.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Et me voici quittant cette petite ville qui me fut hospitalière et où je m'attendris à ma soif.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Lui aussi avait faim, avait soif ; lui aussi gisait étendu sur la terre, le visage convulsé.Albert Delpit (1849-1893)
Une impression de soif que je ressentis me fit rechercher les étalages des vendeurs de boissons.Gérard de Nerval (1808-1855)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOIF » s. f.

Dessechement de la bouche & de la gorge qui cause de l'alteration, un grand desir de boire, d'avaler quelque liqueur qui les mouille, qui les rafraischisse. Les chameaux sont des animaux qui endurent long-temps la soif. Un honneste homme ne boit qu'à sa soif. La trop grande soif est cause de la rage des chiens. On dit aussi, que la terre a soif, lors qu'elle est seche, & qu'il y a long-temps qu'il n'a pleu.
 
SOIF, se dit figurément en Morale, du desir ardent que causent nos passions. La soif de l'or est insatiable chez les avares ; la soif de la gloire chez les ambitieux. Les Tyrans infideles ont eu toûjours soif du sang Chrêtien.
 
SOIF, se dit proverbialement en ces phrases. Il faut garder une poire pour la soif, c'est à dire, reserver quelque chose pour le besoin. On ne sçauroit faire boire un asne, s'il n'a soif, se dit à ceux qui refusent de boire une santé qu'on leur a portée.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert Les mots croisés du Petit Robert 2020 - Niveau Expert

Baclofène, Hygge, latte... voici une grille consacrée aux mots ayant intégré l'édition 2020 du Petit Robert. Réservée aux experts !

19/02/2020