soudure

 

définitions

soudure ​​​ nom féminin

Alliage fusible servant à souder les métaux.
Résultat de l'opération de soudage ; cette opération elle-même. Soudure autogène. Soudure au chalumeau. —  Partie soudée.
au figuré Faire la soudure : satisfaire à la demande, entre deux récoltes, deux livraisons. —  par extension Assurer la transition (entre deux systèmes, etc.).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Avant peu ils furent possesseurs d'une sphère absolument par faite et homogène, dont aucune marque de soudure ne déparait la surface ou l'intérieur.Raymon Roussel (1877-1933)
Et plus le temps allait, plus la soudure de la conversation interrompue devenait malaisée.Paul Féval (1816-1887)
Je fis prévenir l'ouvrier qui m'avait fourni cet appareil avec garantie ; il voulut remédier à ce défaut par une forte soudure.Nicolas Appert (1749-1841)
Voilà le vrai lien, la vraie soudure entre les deux êtres associés.Michel Corday (1869-1937)
La soudure était au tiers, c'est-à-dire qu'elle se composait pour les deux tiers d'or ou d'argent et pour un tiers de cuivre rouge.Gustave Fagniez (1842-1927)
Le filigrane, travail beaucoup plus avancé, qui exige la connaissance de la soudure, ne vint que beaucoup plus tard.Jacques de Morgan (1857-1924)
Parmi ces derniers, une fillette très intéressante présentant une soudure complète de la conjonctive oculaire.Dorothée Chellier (1860-1930)
Rien n'est plus près d'aimer qu'un malheureux : les larmes communes sont la soudure des cœurs.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La greffe ou la soudure prennent mal sur des œuvres de cette nature, qui doivent jaillir d'un seul jet et rester telles quelles.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUDURE » s. f.

est la composition ou mêlange du metail qui sert à souder. On ne fait gueres de soudure sans qu'on y employe le borax. On fait des soudures d'or, d'argent & de cuivre. La soudure des tuyaux d'estain se fait de plomb & d'estain, & quelquefois avec une partie d'estain de glace sur trois parties d'estain fin. La soudure des Orfevres, qu'ils appellent à huit, est composée d'une huitiéme partie de cuivre, ou de leton, sur sept d'argent. La seconde est à six ; la troisiéme au quart, & la quatriéme au tiers, qui est la plus foible des soudures. Le clou du Duc de Florence qu'on a tant admiré autrefois, qu'on croyoit moitié de fer, & moitié d'or, n'étoit qu'une soudure faite par Turneisser sçavant Chymiste Venitien, dont tous les Orfevres n'ont pû découvrir le secret jusqu'en nos jours, qu'il a été publié par Tachenius : ce qui n'est autre chose qu'un peu de cuivre ou de vitriol de Cypre qu'on met entre l'or & le fer, parce que la grande acidité de l'or reduit le fer en scories, quand on pense les appliquer l'un à l'autre, & empêche qu'on ne les puisse souder & joindre ensemble. Or cet obstacle se leve par l'interposition du cuivre en quelque petite quantité qu'elle soit.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020