soufflante

définitions

soufflante ​​​ nom féminin

Technique Compresseur utilisé pour le soufflage de l'air nécessaire au fonctionnement d'un haut-fourneau ou d'un convertisseur.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les cheveux dans la face, la poitrine soufflante, boueuses, tuméfiées, elles se guettaient, attendant, reprenant haleine.Émile Zola (1840-1902)
C'était, en effet, une machine soufflante, nécessaire pour le traitement du minerai, que l'ingénieur comptait fabriquer avec la peau de ces amphibies.Jules Verne (1828-1905)
Benedetta était restée assise sur le canapé, soufflante, à bout de courage et de force.Émile Zola (1840-1902)
Cette turbine mettait en mouvement une machine soufflante de nouvelle invention, et composée d'un cylindre en fer battu de neuf pieds de diamètre.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
La baronne le choya, attirée peut-être par une de ces affinités qui rapprochent les natures semblables, la figure sanguine et l'haleine courte du gros homme plaisant à son obésité soufflante.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est cette inquiétude qui lui faisait forcer son pas court ; son haleine soufflante ; mais en vain.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020