Email catcher

sourdine

Définition

Définition de sourdine ​​​ nom féminin

Dispositif qu'on adapte à des instruments à vent ou à cordes, pour amortir le son.
locution En sourdine : sans bruit, sans éclat. ➙ discrètement. Mettre une sourdine à, exprimer moins bruyamment.

Synonymes

Synonymes de sourdine nom féminin

étouffoir, pédale douce

Synonymes de mettre une sourdine à

diminuer, mettre un bémol à, modérer, rabattre

Exemples

Phrases avec le mot sourdine

Et ce qui mettait le comble aux difficultés de l'entreprise, c'était qu'elle devait s'accomplir à aussi petit bruit que possible et en sourdine.Albert Vandal (1853-1910)
Benoîtement, les bonnes gens s'arrondissent à la sourdine d'un arpent, de deux, de cinquante, envahissant, de ci, de là, tout le pays.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les comédiens ont repris place autour de la table, la discussion toujours en sourdine.Ouest-France, Florence LAMBERT, 06/10/2014
Dans le cas des coopératives, la composante d'entreprise serait alors susceptible de mettre en sourdine la composante associative des organisations.Revue internationale de l'économie sociale, 2016, Pierre Marie (Cairn.info)
Normal dans la cité sourdine, qui travaille ce matériau depuis près de 800 ans.Ouest-France, 19/01/2012
Elle est, par exemple, mise en sourdine dans certaines salles de réanimation.Ouest-France, Valérie PARLAN, 15/06/2016
D'abord on se contenta de le blaguer à la sourdine.Adolphe Retté (1863-1930)
Des résultats qu'elles doivent moins à leurs traders (les activités spéculatives ont été mises en sourdine depuis un an) qu'aux opérations bancaires classiques réalisées auprès des particuliers et des entreprises.Capital, 19/06/2012, « Banques : celles qui vous rapportent… et celles qui vous… »
Il est arrivé il y a deux ans dans la cité sourdine.Ouest-France, 16/10/2017
Et pourtant, une note de persiflage, comme à la sourdine, avait grincé dans la voix de la jeune fille.Hector Bernier (1886-1947)
Il y a par exemple la mise en sourdine temporaire.Ouest-France, 26/04/2021
Des accords se suivaient en sourdine qu'évoquaient machinalement ses doigts et l'archet.Paul Adam (1862-1920)
La nuit s'installe, le hall d'entrée du club est dans la pénombre et la télévision fonctionne en sourdine.Ouest-France, 17/10/2016
Elle permet de dépasser ou de mettre en sourdine les clivages antérieurs, qui risqueraient d'affaiblir le pays en guerre.Commentaire, 2014, Georges-Henri Soutou (Cairn.info)
Il avait dit les derniers mots en sourdine, comme une réflexion intime.René Bazin (1853-1932)
Cependant, depuis sa création, en 1977, l'entreprise sourdine n'a cessé de se mettre au goût du jour.Ouest-France, Michel COUPARD, 04/02/2021
Doit-on en conclure que la foi, mise en sourdine, revient toujours par la fenêtre ?Ballast, 2020, Stéphane Lavignotte, Nedjib Sidi Moussa (Cairn.info)
En sourdine, le traitement différent des liens entre une logique biologique et une logique substantielle est la conséquence de l'organisation institutionnelle des technologies reproductives.Ethnologie française, 2017, Noémie Merleau‑Ponty (Cairn.info)
De façon plus ou moins consciente, leurs interlocuteurs, quand bien même ils pratiquent des formes communautaires avec des amis, les mettent en sourdine.Cités, 2021, Sonia Branca-Rosoff (Cairn.info)
Dans les exemples évoqués, le conflit, loin d'être en sourdine, est toujours présent.Tumultes, 2014, Federico Tarragoni (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SOURDINE s. f.

Trompette qui fait un bruit sourd, qui sert à donner le signal aux gens de guerre pour déloger secrettement & sans bruit : ce qui se fait en poussant un morceau de bois dans le pavillon ou ouverture de la trompette. Ce morceau de bois est percé tout au long depuis sa bouche jusqu'à sa patte, & ses bords sont deliez, afin qu'ils obeïssent un peu, quand on les pousse dans le pavillon. Il sert seulement pour estrecir l'ouverture, & pour étouffer le son, qui est plus éclattant, à proportion que la patte est plus ouverte.
 
On le dit aussi des autres instruments de Musique, quand on veut qu'ils ne fassent point de bruit, comme les luths & les violons, qui sont sans roses & sans ouïes. On fait la même chose en appliquant une petite plaque d'argent qu'on met sur le chevalet, qui empêche l'instrument de resonner à son ordinaire.
 
SOURDINE, se dit aussi de toutes les choses qui se font en cachette & sans bruit. Ce banqueroutier s'en est allé la nuit à la sourdine, sans dire adieu. Ce negociant fait ses affaires à la sourdine & sans éclat. Les mariages clandestins sont ceux qui se font à la sourdine, sans en advertir personne.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la Bretagne Top 10 des mots de la Bretagne

Le français de Bretagne emploie des formes et un vocabulaire pouvant paraître exotiques pour ceux qui ne les pratiquent pas, et naturels pour ceux qui...

Jean Lecoulant et Ronan Calvez 12/07/2024
sondage de la semaine