steeple-chase

 

définitions

steeple-chase ​​​ ou (abréviation) steeple ​​​ nom masculin

anglicisme
Course d'obstacles pour les chevaux. Des steeple-chases.
Steeple : course à pied (course de fond) sur 3000 m comportant divers obstacles.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais, pendant ce temps, le steeple-chase continue entre les deux infatigables coureurs, et le fantôme lance par sa bouche des torrents de feu sur le dos calciné de l'antilope humain.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Alors, les musiques rivales se livrent à un effrayant steeple-chase de couacs.Jules Claretie (1840-1913)
C'est un étang glacé que le prince veut franchir dans l'entraînement d'un steeple-chase... et crac !Edmond Biré (1829-1907)
Courir en personne un steeple-chase lui paraissait une prouesse digne de ses aïeux.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous avons été passer la journée à la campagne, qui est bien telle qu'on la représente dans les gravures de steeple-chase.Henry Murger (1822-1861)
Le vrai steeple-chase, c'était la course à la comédienne dont il avait eu le malheur de faire le bonheur, c'est-à-dire la fortune.Arsène Houssaye (1815-1896)
L'existence n'est plus qu'un défi à l'impossible, une course au clocher, une sorte de steeple-chase, où l'on perd, à moins d'un miracle, santé, repos, conscience et bonheur.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020