stuc

 

définitions

stuc ​​​ nom masculin

Enduit mural à usage décoratif, fait de plâtre ou de poussière de marbre et de colle, qui imite le marbre. ➙ staff. Les stucs d'un décor baroque.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les piliers de ce temple portent encore les empreintes des bas-reliefs en stuc qui les couvraient du haut en bas.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
J'en ai une qui est charmante ; elle est tout en stuc blanc.Alphonse Karr (1808-1890)
Un double escalier droit, avec un tapis rouge à baguettes de cuivre, s'appuyait contre les hautes murailles en stuc luisant.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ce bois, peint en blanc, avait l'éclat et la fraîcheur du stuc.George Sand (1804-1876)
Une simple et fraîche antichambre, revêtue en stuc à hauteur d'appui, donnait entrée dans un salon et dans une petite salle à manger.Honoré de Balzac (1799-1850)
M. le président, lui, a laissé quelque petit changement s'opérer dans sa figure de stuc.Paul Féval (1816-1887)
Le plafond était de stuc orné de peintures en camayeu de la même couleur, comme aussi les dessus de porte.Jean-Paul Marat (1743-1793)
De rares lumières de gaz, entre les pilastres et demi-colonnes qui décoraient les murs de stuc, éclairaient à peine la vaste salle, construite à la manière d'un théâtre antique.Élémir Bourges (1852-1925)
Elle était toute revêtue, à la voûte et aux parois, d'un stuc blanc comme l'albâtre.George Sand (1804-1876)
Ce stuc s'étendait aussi bien sur les parties sculptées que sur les parties nues.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Elles ne se filent donc jamais de cocon, mais reposent à nu dans leurs cellules, dont l'intérieur a le poli du stuc.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Mais ces deux pièces étaient contiguës ; la porte resta ouverte, et les murs de stuc étaient sonores.George Sand (1804-1876)
Ils ont traîné en stuc des corniches saillantes, des chambranles, des membres volumineux appartenant à la structure de pierre.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Ces divers tableaux sont distribués dans des compartiments bien entendus, mêlés de médaillons en camaïeux, soutenus par des figures et ornements imitant le stuc.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Les arcades en étoient revêtues d'un stuc imitant le marbre ; celles du sanctuaire étoient enrichies de bas-reliefs représentant des vases sacrés.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
La baignoire, exhaussée sur une estrade, était placée dans un cintre de stuc encadré de roses dorées, et les inévitables amours foisonnaient autour du plafond.Alfred de Musset (1810-1857)
Ils s'émerveillaient pieusement des balcons dorés, des colonnes à torsardes, de tout le luxe en stuc du style jésuite.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
On n'y bâtit point aux riches défunts des palais de granit et de marbre, ou des villas de stuc, mais chaque tombe a son arbre et sa croix.Louis Énault (1824-1900)
Aux murs de stuc, et même sur les panneaux du bas des portes, des arabesques courent.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Au reste, les contours en sont très frustes, ces cariatides, selon tout probabilité, ayant été revêtues de stuc, et dans leur partie postérieure se trouvant adossées à des pilastres.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STUC » s. m.

Terme de Maçonnerie. C'est une espece de mortier fait avec de la chaux & de la poudre de marbre. On fait des figures de stuc, des ornements d'architecture de stuc.
 
On appelle Stucateurs, les Ouvriers qui travaillent en stuc. L'un & l'autre vient de l'Italien stucco, signifiant la même chose.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020