subordonné

 

définitions

subordonné ​​​ , subordonnée ​​​ adjectif et nom

Qui est soumis à une autorité.
nom Personne placée sous l'autorité d'une autre (dans une hiérarchie). ➙ subalterne.
Proposition subordonnée et nom féminin subordonnée : proposition qui est dans une relation de dépendance syntaxique (marquée explicitement) par rapport à une autre (la principale). Subordonnée complétive ; relative.
 

synonymes

subordonné, subordonnée adjectif

subordonné, subordonnée nom

subalterne, adjoint, employé, inférieur, sous-ordre (péjoratif), sous-fifre (familier, péjoratif), sous-verge (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'octroi de l'aide de préadhésion doit être subordonné chaque année au degré de réalisation des objectifs et des engagements pris ainsi qu'à l'état d'avancement du programme national d'adhésion.Europarl
J'ai voté pour en tenant compte du fait que l'octroi d'aide financière est subordonné à la tenue d'élections libres et au contrôle strict des institutions responsables de cette aide.Europarl
C'est que le succès de son expédition et de tous ses projets était subordonné à une circonstance indépendante de son action, et contre laquelle toute son habileté ne pouvait rien...Émile Gaboriau (1832-1873)
Imprudence lorsque l’on n’affirme pas clairement que le chemin de fer doit d’abord être subordonné au fret et au fret de longue distance d’abord.Europarl
Toutefois, dans tous les cas, nous avons subordonné notre aversion pour le caractère colonial de ce dossier aux intérêts des habitants de ces territoires.Europarl
Pâlot s'était levé et était accouru avec cette précipitation qui est plus que de l'obéissance, qui décèle le dévouement absolu du subordonné pour un supérieur qu'il révère et qu'il aime.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'écrivain semble d'ailleurs actuellement avoir subordonné ses anciens buts à celui d'écrire des romans à thèse.Gustave Kahn (1859-1936)
Le fait qu'ils collectent de l'argent est subordonné à d'autres fins tels l'impartialité et l'efficacité économique.Europarl
Vous avez également subordonné l'octroi de cette aide à trois conditions, à savoir la poursuite des réformes démocratiques, le respect des libertés fondamentales et la certitude juridique.Europarl
Le bruit court aussi qu'il veut exercer trop d'influence sur la sélection de son personnel, de sorte que celui-ci lui est trop subordonné.Europarl
Ceci m'amène à toucher un mot de son rôle politique, bien que ce rôle ait été secondaire chez lui et constamment subordonné à son amour pour les lettres.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Mais le chef ne se hâtait point, voulait se montrer aimable avec son subordonné, qu'il estimait.Émile Zola (1840-1902)
Quant à son respect pour les souverains et pour les vieillards, ce respect fut toujours subordonné à ses intérêts.Paul Gaffarel (1843-1920)
Mais le succès était subordonné à l'exécution d'un plan si vaste, qu'on ne croyait pas possible qu'il ne fût dérangé, soit par des incidens, soit par des chances imprévues.Joseph Fouché (1759-1820)
Tout ce qu'on pouvait avoir à espérer ou à craindre était par conséquent subordonné au résultat des élections, résultat subordonné lui-même au mode suivant lequel elles seraient faites.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Le vieux capitaine parla de l'avancement subordonné aux intérêts parlementaires, qui avaient souvent mis dans une cabine de capitaine un freluquet dont la place aurait été dans la sainte barbe.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Par cela seul l'emplacement du terrier se trouve subordonné aux éventualités de la chasse : la proie d'abord et puis le domicile.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Deuxièmement, c'est un instrument qui permet d'améliorer la situation des droits de l'homme et la bonne gouvernance dans ces pays, étant donné que son octroi est subordonné à certaines conditions.Europarl
Mais toutes ces mesures sont vides de sens si l'on ne soutient pas le fonds de cohésion comme une fin en soi mais comme un moyen subordonné à d'autres politiques.Europarl
Le transport ferroviaire de marchandises est toujours subordonné au transport ferroviaire de passagers et sa vitesse moyenne n’est donc pas très compétitive.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUBORDONNÉ, ÉE » adj.

Qui a relation à un superieur. La Justice du Chastelet est subordonnée à celle du Parlement. Il y a des sciences, des vertus subordonnées à d'autres superieures plus generales, comme la Trigonometrie à la Geometrie, l'abstinence & la chasteté à la temperance.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020