Email catcher

sueur

définitions

sueur ​​​ nom féminin

Liquide odorant, salé, composé d'eau, de sels et d'acides gras, qui, dans certaines conditions, suinte des pores de la peau sous forme de gouttes. ➙ sudation, transpiration. Couvert, trempé, ruisselant de sueur. —  En sueur (→ en eau, en nage).
Une, des sueurs : fait de suer. ➙ suée.
locution Sueur froide, accompagnée d'une sensation de froid et de frisson. —  au figuré J'en ai des sueurs froides : cela me fait peur, m'inquiète vivement.
au figuré La sueur, symbole du travail et de l'effort.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La classe ouvrière ne doit rien à ceux qui lui ont dérobé ce qu'elle avait gagné à la sueur de son front.Europarl
Supprimer une monnaie, c'est supprimer, nier toute cette époque de sueur et de sacrifice.Europarl
Un petit garçon en sueur, enfermé dans une voiture stationnée en plein soleil.Ouest-France, Nicolas EMERIAU, 19/07/2021
Elles rappellent les piqûres des orties ou les miliaires provoquées par la sueur.Charles Anglada (1806-?)
De la sueur, de l'inventivité, du bagou et beaucoup de persévérance sont les ingrédients qui ont permis la réalisation d'un tel projet.Ouest-France, 25/08/2019
Pour que la récolte soit bonne, il y a un travail de fond à faire mais cela nécessite un peu plus de sueur pour certains.Ouest-France, 06/04/2017
Il en a fallu de la sueur et de l'énergie tout au long de ces vingt-trois années.Ouest-France, Claire BODIN, 13/08/2021
La sueur qui dégouline sur son front témoigne des 16 km d'efforts accomplis, quand son fils de 13 ans s'en est tenu à la moitié.Ouest-France, Alexandre RAVASI, 04/08/2021
On rouvre les yeux au jour ; on essuie de son front sa sueur froide ; on s'abandonne tout entier au bonheur de renaître et de respirer.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les trotteurs redescendent de la piste au pas, secouant la tête, poils collés par la sueur et veines saillantes.Ouest-France, Mariette THOM, 18/08/2021
L'équipe a gagné, honnêtement et à la sueur de son front, le droit de participer à une compétition européenne.Europarl
Le genre de situation qui donne des sueurs froides aux gros bras des services d'ordre.Ouest-France, Patrice MOYON, 06/10/2016
Pas le choix désormais : sur le terrain, l'huile de coude et la sueur remplacent les herbicides.Ouest-France, Éric de GRANDMAISON, 18/12/2019
Raoul passa sur son front une main tremblante, il essuyait ainsi la sueur qui l'inondait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il essuya son front, que la sueur trempait.Paul Féval (1816-1887)
Le jeune homme passa sa main sur son front pour en essuyer la sueur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Certains chiens, dressés pour cela, réussissent à détecter des tumeurs cancéreuses dès les premiers stades de son développement simplement grâce à la sueur humaine.Ouest-France, 22/06/2021
Le comte respira péniblement, la sueur coulait sur son front, l'angoisse serrait son cœur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un aléa supplémentaire à prévoir en plus du climat qui donne déjà des sueurs froides aux assureurs.Ouest-France, Patrice MOYON, 23/03/2020
Les gens économisent pour leurs vacances à la sueur de leur front.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUEUR » s. f.

Humidité qui sort par les pores des animaux par trop de chaleur, ou d'exercice, ou de foiblesse. La punition du peché d'Adam fut qu'il seroit tenu de gagner du pain à la sueur de son corps. Les mauvaises humeurs s'exhalent par les sueurs. Ce Courier vint à toute bride & en sueur, la sueur luy couloit du front. Il est dangereux de faire boire un cheval, quand il est en sueur ; il faut avoir un couteau de sueur pour le penser. Les maladies ont des sueurs dans leurs crises. Une sueur froide, la sueur de la mort.
 
Matthiole dit que la sueur des bêtes à quatre pieds, comme chevaux, asnes, mulets, est venimeuse, & que celle des autres bêtes n'est gueres bonne. Tachenius dit que la sueur des chevaux est si acide, qu'elle perce les bottes les plus fortes qui sont à l'épreuve de l'eau. Quelques-uns disent que les chiens & les chats n'ont jamais de sueur, quelque chaleur qu'ils ayent, parce qu'ils n'ont point de pores dans la cuticule.
 
SUEUR, se dit aussi en Morale. Quand on luy fit ce vilain reproche, la sueur luy en vint au front. Ne luy ôtez pas la gloire de cet ouvrage, c'est tout le prix de ses sueurs & de ses veilles.
 
SUEUR, en termes de Medecine, est une maladie ou espece de peste nommée sueur Angloise, qui a fait de si grands ravages en Angleterre, qu'on a vû mourir la troisiéme partie du peuple en trois mois, qui est son periode ordinaire. Elle commença en 1485. & s'est de temps en temps renouvellée. Elle est bien expliquée dans la Pharmacie de Willis.
 
On dit proverbialement & ironiquement à celuy qui se couvre devant des gens à qui il doit du respect, Couvrez-vous, la sueur vous est bonne.
Drôles d'expressions Mettre du baume au coeur Mettre du baume au coeur

Dans l’ancienne médecine, le baume était un calmant.

21/12/2021