supplique

 

définitions

supplique ​​​ nom féminin

Demande par laquelle on sollicite une grâce, une faveur d'un supérieur. ➙ requête.
 

synonymes

supplique nom féminin

prière, requête

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jugez si l'impératrice-reine a dû être saisie d'un vif sentiment de pitié à la lecture de cette supplique.Saintine (1798-1865)
Ma lettre, naturellement, reflétait plutôt le ton d'une supplique déférente.Jules Massenet (1842-1912)
Cette supplique mâle et plaintive tout ensemble, ondula une deuxième et une troisième fois sur tous les rangs, comme ces sinistres mugissements qui précèdent la tempête.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Un rire homérique accueille la lecture de cette supplique bouffonne.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Cet acte important, rédigé en langue vulgaire, était plutôt un appel du roi au peuple qu'une supplique du peuple au roi.Jules Michelet (1798-1874)
Je n'ai pas besoin d'ajouter que ma supplique fut exaucée.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Il signait cette singulière supplique pliée en billet d'amour, quand il vit sortir du château plusieurs femmes, puis des hommes, presque tout le cercle de la reine, enfin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il leur représenta le danger de tous ceux qui avaient pris part à la supplique et sut les entraîner par la peur et la colère à des résolutions violentes.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Appuyée par le mot pressant d'un ami commun, je reçois la supplique suivante trop légitime pour que je ne lui offre point l'intégrale hospitalité de nos colonnes.Alphonse Allais (1854-1905)
Sa supplique naïve se composait de plusieurs articles.Gérard de Nerval (1808-1855)
Ce devait être une supplique, accompagnée d'un certificat d'hospice ou de mairie.Paul Féval (1816-1887)
Une dépêche lui fut adressée où l'on s'étonnait qu'il eût donné à sa note la tournure d'une « supplique » et à l'arrangement le caractère d'une « capitulation ».Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Cet acte important, rédigé en langue vulgaire, était plutôt un appel du roi au peuple, qu'une supplique du peuple au roi.Jules Michelet (1798-1874)
La prévision, par où la supplique finissait, de nouveaux malheurs, si la persécution continuait, lui donnait envie d'en apprendre davantage.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Le chevalier fouilla à sa poche et y trouva, en effet, le placet qu'il avait cru donner et en place duquel il avait donné la supplique du geôlier en chef.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Larchant et les siens présenteraient à ce prince une supplique tendant à les faire payer de leurs appointemens.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
On convint de rédiger une supplique à l'empereur et d'insister sur l'élargissement des prisonniers.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Ce cœur, si dur et si glacé, si traître à l'amour et à moi, ne s'est-il pas senti percer d'un trait déchirant, en repoussant la supplique de cette innocente créature ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle m'adressa sa supplique d'un air si doux et en termes si humbles, que j'y consentis à la même condition.George Sand (1804-1876)
Et chacun de ces courtisans se double d'un solliciteur : chacun a sa requête à produire, sa supplique à présenter.Albert Vandal (1853-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPPLIQUE » s. f.

Terme de Chancelerie Romaine. C'est la premiere partie d'une provision ou signature de Cour de Rome, qui contient le memoire qu'on donne au Pape de la grace qu'on luy demande, ensuite de laquelle est le fiat ou le concessum, qui est la seconde partie ou la concession de la grace, & la troisiéme est l'absolution des censures. Il faut expliquer dans la supplique toutes les choses qui rendent le Pape plus difficile à accorder la grace, sinon elle est nulle, obreptice ou subreptice. On le dit aussi des requestes qu'on donne à des superieurs Ecclesiastiques & dans les Universitez.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020