prière

définitions

prière ​​​ nom féminin

Mouvement de l'âme tendant à une communication spirituelle avec Dieu. Prière d'action de grâces. Être en prière, prier.
Suite de formules exprimant ce mouvement de l'âme et consacrées par une liturgie, un culte. Faire, dire sa prière, des prières. L'appel à la prière du muezzin.
Action de prier qqn ; demande instante. Il finit par céder à leur prière. —  À la prière de qqn : sur sa demande. —  elliptiquement Prière de : vous êtes priés de. Prière de répondre par retour du courrier.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Depuis les temps les plus reculés, il est reconnu que la prière est indispensable à l'homme.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Mais ce que je sais bien, c'est que sa prière même était soumise aux commandements de son régime.Charles Péguy (1873-1914)
Diogo hocha tristement la tête à ce sombre récit ; puis sur la prière du marquis, il commença le sien, que son interlocuteur écouta avec la plus sérieuse attention.Gustave Aimard (1818-1883)
Les talons joints, il se tourne vers le coin de l'isba où pend l'icône sombre aux reflets de cuivre : alors commence sa prière.Jules Legras (1866-1939)
Cette notion de développement durable est devenue une incantation, une sorte de prière magique évoquée à tort et à travers.Europarl
Le soir, durant la prière, les barbares nous vantaient les bons dîners faits avec leurs parents.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quoi quil marrive, sois sûre que ma dernière pensée et ma dernière prière seront pour toi.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ce fut la première prière, si je puis l'appeler ainsi, que j'eusse faite depuis plusieurs années.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il déclara qu'il n'épargnait sa vie que pour qu'elle consacrât ses jours à la prière et à la pénitence.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Après avoir fait cette prière, le prêtre prosterné sentit deux mains se poser sur sa tête comme celles de l'évêque le jour de l'ordination.Anatole France (1844-1924)
On est là comme chez soi, on s'occupe paisiblement du thé du soir, puis, la prière faite, on cherche un coin pour dormir ; le reste, qu'importe ?Jules Legras (1866-1939)
Quand l'ordre fut rétabli, je leur promis que chaque vendredi, à partir de ce jour, j'assisterais publiquement avec eux à la prière.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Ils ont donné dans la prière, comme d'autres s'adonneraient au rhum, et ils s'en réchauffent le cœur quand souffle la bise glaciale du malheur.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ce qu'elle pensait, ce qu'elle sentait surtout, elle n'aurait point su l'exprimer peut-être, mais son âme se recueillait en une émotion respectueuse, comme aux heures de la prière.Paul Féval (1816-1887)
Et il est sûr que j'étais meilleure que d'habitude : je fis une vraie prière, et je ne m'aperçus pas du temps qu'elle durait.René Bazin (1853-1932)
On sent combien ce mot relève le caractère du héros, qui avait été obligé de faire une prière inutile à des hommes qu'il hait et même qu'il méprise.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Matinale comme toutes les filles de province, elle se leva de bonne heure, fit sa prière, et commença l'œuvre de sa toilette, occupation qui désormais allait avoir un sens.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'ai passé ma matinée dans les larmes et la prière dans l'appréhension des périls qui menacent nos maris, nos troupes, nos alliés.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Adieu ; cependant il me reste une dernière prière à vous faire : acceptez cette cassette, et ne dédaignez pas ce qu'elle contient.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Qui pourra dire les angoisses de ces longues heures passées par cette pauvre enfant prosternée dans une prière muette au milieu d'amères rêveries !William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRIERE » s. f.

Invocation qu'on fait à Dieu, à la Vierge, aux Saints, à son Ange Gardien, pour obtenir leur grace, leur secours, leur intercession pour ses necessitez & celles du prochain. JESUS-CHRIST nous a donne le modele de la priere, nous a appris la grande priere, qui est le Pater, en St. Matthieu Chap. 6. On fait dans l'Eglise des prieres publiques, des prieres de quarente heures dans plusieurs occasions. Il y a aussi des livres de prieres, des oraisons devotes, des prieres pour le soir & le matin, des prieres pour le Jubile. Dans les maisons bien reglées on fait la priere le son & le matin. On fait venir tous les domestiques à la priere. Dieu exauce la priere du pecheur. Dieu vous mette en bonnes prieres. Je me recommande à vos devotes prieres.
 
PRIERES, se dit aussi en termes de Breviaire, de certaines Oraisons, Antiennes & Versets qu'on dit en certains endroits de l'Office, & en certains jours, & à genoux. Les prieres se disent aux Dominicales, à Prime & à Complies. Les prieres des Feries se disent à Laudes & à Vespres pendant l'Advent, le Carême & les jours de jeûne.
 
PRIERE, signifie aussi, Requeste, sollicitation. Un bon Juge ne se doit point laisser aller aux prieres, aux menaces, aux sollicitations de qui que ce soit. Une priere d'un Souverain est un commandement.
 
PRIERE, se dit aussi par civilité des devoirs reciproques qu'on ne refuse point aux amis, aux voisins, quand ils les demandent. J'ay été chez vous pour vous faire une petite priere. Il a fait cela à ma priere, à ma recommandation.
 
On dit proverbialement, qu'une courte priere penetre les cieux.