synagogue

 

définitions

synagogue ​​​ nom féminin

Édifice, temple consacré au culte israélite.
didactique La religion juive ; l'ensemble des fidèles juifs.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette synagogue a l'air d'une tombe, où dort voilé le vieux rouleau de parchemin qui est une admirable thora.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Debout, chapeau sur la tête comme à la synagogue, les fidèles s'entassent et jabotent.Georges Eekhoud (1854-1927)
À propos de synagogue, plaçons ici cette anecdote assez curieuse.Théophile Gautier (1811-1872)
La synagogue, qui en avait le dépôt, n'était plus qu'une mère d'erreurs.Ernest Renan (1823-1892)
Aucune synagogue particulière ne sera établie, si la proposition n'en est faite par la synagogue consistoriale à l'autorité compétente.Aristide Briand (1862-1932)
De la synagogue au prétoire, il promène l'impudence de sa trahison.George Sand (1804-1876)
La synagogue ne comprit que beaucoup plus tard à quoi l'on s'expose en appliquant des lois d'intolérance.Ernest Renan (1823-1892)
La synagogue n'avait pas une liste officiellement arrêtée des passages qui se rapportaient au règne futur.Ernest Renan (1823-1892)
Ces vilains partagent les premières places de la synagogue avec ceux à qui elles appartiennent plus en propre.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Quelques instants après, ils arrivèrent dans la cour de l'antique synagogue.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Dans aucun cas, il ne pourra y avoir plus d'une synagogue consistoriale par département.Aristide Briand (1862-1932)
Le décret d'établissement de chaque synagogue particulière en fixera la circonscription.Aristide Briand (1862-1932)
Nous visitâmes, tête couverte, l'antique synagogue, où les femmes n'entrent point pendant les cérémonies, mais regardent par une lucarne.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Chaque ville avait alors sa synagogue ou lieu de séance.Ernest Renan (1823-1892)
La synagogue était riche en maximes très-heureusement exprimées, qui formaient une sorte de littérature proverbiale courante.Ernest Renan (1823-1892)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SYNAGOGUE » s. f.

Assemblée des Juifs pour vacquer aux affaires de leur Religion, & le lieu où ils font leurs prieres. JESUS-CHRIST a presché au milieu de la Synagogue. Quand on parle des Juifs en corps, on les appelle la Synagogue. Ils ont encore des Synagogues à Avignon, à Metz & en plusieurs villes d'Allemagne & d'Italie.
 
On dit proverbialement, qu'il faut enterrer la Synagogue avec honneur, pour dire, se servir de manieres honnestes pour destruire quelque chose.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020