tambourin

 

définitions

tambourin ​​​ nom masculin

Tambour* de basque.
par analogie Cercle de bois tendu de peau, sur lequel on fait rebondir une balle, un volant. —  Jeu qui se joue avec cet instrument.
Tambour haut et étroit, que l'on bat d'une seule baguette. Tambourin provençal.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un orchestre de musiciens l'accompagnait, jouant du gotto, du biva, de trois espèces de flûtes, du tambour et du tambourin.Judith Gautier (1845-1917)
M. le baron fit au joueur de tambourin l'accueil bon enfant, un peu hautain, d'un grand seigneur recevant un de ses tenanciers.Alphonse Daudet (1840-1897)
Elle les empêcha encore quelque temps de la mordre, en agitant sa clochette et en frappant son tambourin...Pierre Duchaussois (1878-1940)
Il se montait, revoyait les arceaux des arènes virant et farandolant au rythme sourd du tambourin qui l'agitait de mémoire, lui bourdonnait au creux de l'estomac.Alphonse Daudet (1840-1897)
S'il veut jouer du tambourin à côté de son père ou veiller aux quinquets, qu'il se range d'où il est.George Sand (1804-1876)
Malheur a celui dont la demeure retentira des sons de la musique ou du tambourin.George Sand (1804-1876)
En marche, leur chef donne également le signal de jouer aux trompettes, au tambourin et aux flûtistes.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Et tous deux alternent ainsi, tandis que le fifre et le tambourin donnent la ritournelle.Alphonse Chabot (?-1921)
Il écouta sans peine les refrains joyeux de la guitare et du tambourin ; mais il ne put voir sans émotion la danse des paysans.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Vous faites ce que voudrait faire un musicien qui prétendrait imiter le violon avec la cimbale ou la flûte avec le tambourin.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Devant nous trois musiciens dont deux frappent sur un tambourin, alors que le troisième tire des sons d'une trompette en bois.Dorothée Chellier (1860-1930)
Les unes allaient se promener dans la campagne, les autres accouraient aux sons du tambourin, donnant le gai signal de la danse.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Le tambourin, la flûte, la basse et le violon jettent leurs notes mariées du haut d'une estrade.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La fille qui tenait la guitare, et celle qui frappait le tambourin, dansaient elles-mêmes avec beaucoup de légèreté, de grâce et de gaieté.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Une à une, douze danseuses parurent, les deux premières jouant de la flûte et la dernière du tambourin, les autres claquant des crotales.Pierre Louÿs (1870-1925)
Pierre entre à l'auberge, la contrebasse sur le dos ; il arrivait comme tambourin en noce.Paul Sébillot (1843-1918)
Ayant appris notre approche, la population tout entière sortit à la rencontre de son ministre, revêtue de ses plus beaux habits et précédée d'une flûte et d'un tambourin.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
L'équivoque roulait sur le mot orbem, qui pouvait s'entendre à la fois du tambourin, de l'univers et des parties déshonnêtes que gouvernait aussi le doigt d'un vil cinæde.Paul Lacroix (1806-1884)
Chacune apporte un tambourin qui n'a point les plaques de métal résonnant dont sont pourvus les cerceaux des tambourins ordinaires.Gérard de Nerval (1808-1855)
Porté, lancé par des rebondissements du tambourin, on l'entendait à la fois à tous les étages, passant les grilles et les soupiraux descellés, dominant les exclamations de la foule.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TABOURIN » s. m.

Petit tambour qui sert à faire joüer les enfans, à faire danser les gens de village & le peuple. Il n'y a pas long-temps qu'on ne dansoit qu'avec le rebec & le tabourin ; d'où on a fait ce proverbe : Vous estes venu comme tabourin à nopces.
 
On dit aussi, J'ay loüé mon tabourin, pour dire, mon ventre, je suis engagé à aller manger ailleurs.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020