Email catcher

tintement

Définition

Définition de tintement ​​​ nom masculin

Bruit de ce qui tinte. Le tintement d'une sonnette.
Tintement d'oreilles : bourdonnement interne analogue à celui d'une cloche qui tinte.

Synonymes

Synonymes de tintement nom masculin

carillon, tintinnabulement (littéraire)

Synonymes de tintement d'oreille

acouphène

Exemples

Phrases avec le mot tintement

Sa sonorité très claire et distincte fait que le tintement s'entend nettement, même au-dessus de tout l'orchestre symphonique.Spirale, 2015, Philippe Bouteloup (Cairn.info)
C'était au matin d'un jour de sabbat et de tous les villages arrivait le doux tintement d'appel des cloches.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La mise en léthargie s'achève par le tintement d'une cloche, seulement à ce moment le public peut applaudir et partager le goûter avec les musiciens.Ouest-France, 20/02/2019
Les tintements répétés les avaient même mis en joie.Émile Zola (1840-1902)
Son tintement frêle de cloche pauvre montait se perdre à travers le ciel, comme une voix trop faible, vite noyée dans l'immensité bleue.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il s'agit de la perte permanente des fonctions auditives et de tintements.Europarl
Reine entendait-elle, comme moi, le tintement de la cloche ?Louis Ulbach (1822-1889)
Et son mécanisme est mis en mouvement grâce à quatre poids d'environ 75 kg, qui fait sonner trois cloches au tintement différent.Ouest-France, 27/06/2019
En cuisine, le tintement des casseroles qu'on n'avait pas entendu depuis huit mois a repris du service et le personnel s'affaire, fin prêt.Ouest-France, Bertrand THOUAULT, 09/06/2021
L'idée était de pouvoir plonger le spectateur dans le contexte de l'époque : cris de mouettes et tintement de cloches, se mêlent au bruit des bottes.Ouest-France, 28/06/2021
Des portes claquent, des serrures s'ouvrent, se ferment, des cris, des bruits de pas résonnent accompagnés du tintement de lourds trousseaux de clefs.Savoirs et clinique, 2008, Sylvie Boudailliez (Cairn.info)
Le miracle toutefois se produit : le battant heurte la paroi métallique et entre en résonance avec elle, un tintement limpide et profond remplit l'immense plaine.Études, 2017, Jean-Pierre Sonnet (Cairn.info)
Cette réponse, quoiqu'elle fût faite d'une belle voix joyeuse, sonna pour le juge comme les premiers tintements d'un glas.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Alors que le tintement des cloches persiste, le troupeau disparaît derrière un bâtiment aperçu au fond du champ.Vertigo, 2011, Loig Le Bihan (Cairn.info)
Durant les travaux, les paroissiens n'ont pas trop souffert du silence car une installation électrique a assuré le tintement des cloches.Ouest-France, 21/04/2016
Ample et massif, ponctué de tintements, il résonne avec épaisseur jusqu'à une extinction prolongée qui laisse supposer la vacuité relative du territoire papal.Ligeia, 2015, Stéphane Resche (Cairn.info)
Au pied de la table, un tintement aigu attire son attention.Ouest-France, 16/04/2016
La mer bouge mes bras, défait mes fers, frappe ma forge d'un tintement de bulles.Présence Africaine, 2015, Ernest Pépin (Cairn.info)
Le jeune homme crut entendre les tintements d'une sonnette dans l'appartement du second.Honoré de Balzac (1799-1850)
A ce moment, le tintement du timbre retentit de nouveau... et par deux fois.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TINTEMENT s. m.

Action de la cloche qui tinte. On dit aussi le tintement de l'oreille.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.