tirant

 

définitions

tirant ​​​ nom masculin

Ce qui sert à tirer (I).
Les tirants d'une chaussure, les parties portant les attaches.
Marine Tirant d'eau ou tirant : quantité, volume d'eau que déplace, « tire » un navire ; distance verticale entre la ligne de flottaison et le bas de la quille.
Tendon (de la viande de boucherie).
 

synonymes

tirant nom masculin

[de bourse] cordon

[Architecture] entrait

tirant d'eau

calaison

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce n'est qu'en tirant des conclusions sur la manière dont la présente crise a été gérée que nous serons en mesure à l'avenir d'éviter la répétition des erreurs commises.Europarl
Descendant aussitôt de l'élévation sur laquelle il était monté, il fendit la foule, s'élança vers son ami, et tirant un couteau, il coupa ses liens.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
En tirant leur corde à eux, ils l'avaient cassée, et il en était resté un morceau attaché à la cheminée sur le toit.Victor Hugo (1802-1885)
La démarche lourde et cadencée d'une ronde de nuit se fit soudain entendre, tirant de leur silence les échos endormis sous les voûtes sombres.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Ceci vaut en particulier pour les pays tirant plus de 50% de leurs recettes d’exportation de l’industrie du textile et de l’habillement.Europarl
La difficulté était de s'accorder sur les choix ; ils crurent pouvoir y échapper en tirant au sort.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Voici une voûte qui couvre 48 000 mètres carrés, portée par des fermes de 115 mètres, sans une colonne, sans un tirant.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Nous ne pourrons atteindre ces objectifs qu'en tirant les leçons de nos expériences actuelles et en recherchant des solutions courageuses.Europarl
Le commissaire a aussi souligné l'importance de trouver comment jeter un pont entre les pays tirant surtout leur argent du commerce et ceux le tirant surtout de la production.Europarl
De-ci, dé-là, éclataient encore des coups d'arquebuse ; de loin en loin, des groupes de gardes passaient, affolés, tirant les uns sur les autres.Michel Zévaco (1860-1918)
L'ancre, profondément engagée, résistait à tous les efforts, et le ballon, tirant en sens inverse, accroissait encore sa tenue.Jules Verne (1828-1905)
La terre ne pouvait être devant ; il fit continuer à courir au nord en tirant un peu vers l'est, et l'expérience ne tarda pas à prouver l'exactitude de ses calculs.Jules Verne (1828-1905)
La parole n'était plus ce vêtement simple de la pensée, tirant toute son élégance de sa parfaite proportion avec l'idée à exprimer.Ernest Renan (1823-1892)
Un tirant d'eau de 5m.70 est assuré ; on travaille à l'augmenter encore, ainsi que la profondeur du bassin à flot.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Ils crièrent ; plusieurs tournèrent leurs javelines contre moi, et l'un d'eux tenta de me faire lever en me tirant par le bras.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Or l'homme gris se souvenait : sur le matin, il était sorti par cette porte en la tirant après lui.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
C'est seulement en informant complètement, en désignant les responsables et en tirant les conséquences politiques qui s'imposent, que nous parviendrons à restaurer la confiance bafouée des citoyens.Europarl
La coopération et la coordination politiques qui devraient prendre forme en tirant profit de ces accords ne me paraissent néanmoins pas moins importantes.Europarl
Veiller à ce que les actions entreprises dans ce cadre le soient dans le respect de la diversité européenne, en tirant le maximum de la compétitivité de chaque pays.Europarl
La solidarité entre les générations doit être préservée en tirant parti du savoir et de l'expérience des seniors et en en assurant la diffusion et l'utilisation par les jeunes générations.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TIRANT, ANTE » adject.

Qui tire. Les chevaux tirants ce bateau, ce carrosse, sont crevez pour avoir trop fatigué.
 
On le dit aussi au figuré. Ce Procureur est fort tirant, il faut qu'on luy donne de l'argent à tout moment.

Définition de « TIRANT » s. m.

qui se dit des cordons qui servent à tirer. On ne le dit gueres que des tirants de bottes, ou des tirants d'une bourse, qui servent à l'ouvrir, ou à la fermer.
 
On appelle aussi tirant, un bouton qui tient attachée la queuë d'un violon, d'une basse, &c. au corps de l'instrument.
 
TIRANT, est aussi la piece de bois qui est la principale d'une ferme de charpente, qui sert à la fermer ou à la tenir en estat ; car elle aboutit des deux costez aux jambes de force, dans lesquelles elle est enclavée, & elle est soustenuë au milieu par le poinçon. On l'appelle aussi entrait. Du Cange dit que dans la basse Latinité on a appellé ces pieces tiranni.
 
TIRANT, est aussi le nom qu'on donne aux cordons qui sont des deux costez de la quaisse d'un tambour, qui servent à en bander ou lascher les peaux.
 
TIRANT, en termes de Marine, est la quantité des pieds d'eau qui sont necessaires pour mettre un navire à flot. Le tirant de l'Amiral étoit de tant de pieds d'eau.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020