tireur

 

définitions

tireur ​​​ , tireuse ​​​ nom

Personne qui se sert d'une arme à feu. Tireur d'élite.
aux Boules Joueur chargé de tirer (opposé à pointeur). —  Football Joueur qui tire au but. —  Escrime Personne qui effectue un assaut.
nom masculin Personne qui tire un chèque. ➙ émetteur.
nom féminin Tireuse de cartes : cartomancienne.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voilà un homme dont le souvenir était resté dans toutes les académies, un tireur vite comme la pensée : pied d'acier, œil de lynx !Paul Féval (1816-1887)
C'est un tireur qui ménage sa poudre plus que les jeunes chasseurs du bord, et qui a la passion de son métier.René Bazin (1853-1932)
Le monstre, frappé à son endroit le plus sensible par l'infaillible tireur, a été foudroyé.Louis Boussenard (1847-1910)
Pour la première fois l'infaillible tireur, exténué par l'effroyable jeûne et brisé par la fièvre, manque son but.Louis Boussenard (1847-1910)
Ils prirent avec eux un jeune garçon d'un bon courage et bon tireur, et laissèrent le reste du parti.Pétrus Borel (1809-1859)
À nous deux, vous le chien quêteur, moi le tireur, ne rapporterons-nous pas au logis cette colombe aux pieds roses ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cette supériorité de tireur l'anoblissait à ses propres yeux, car il se sentait capable de se mesurer, sur le terrain des terrains, avec n'importe qui.Jean Aicard (1848-1921)
Et quand vous passiez près de lui, – fussiez-vous un pauvre petit tireur de garance ou le grand viguier de la ville, – il vous donnait sa bénédiction si poliment !Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais la confiance exprimée en sa sûreté de tireur qui pique où il veut, commençait à faiblir devant un jeu forcené.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le premier a conservé, sous une forme altérée, l'épisode des trois frères et de leurs exploits ; dans le conte allemand, il n'est plus question que d'un habile tireur.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Lorsque, de l'un ou de l'autre camp, un boulet atteignait approximativement le but, alors c'étaient des hourras, des hurlements de sauvages, et l'habile tireur était mis à l'ordre du jour.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le roi, nous l'avons dit, était un admirable tireur, et qui n'avait probablement pas son égal.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il fit donc un signe d'assentiment, sachant bien que le chasseur était trop bon tireur pour que le résultat de l'épreuve ne confirmât point ce qu'il avait dit.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
C'est tombé sous la pioche, et je ne vois qu'un tireur de cartes qui m'offre de me dire ma bonne aventure.Jules Vallès (1832-1885)
Chaque tireur a sa cible qui porte son nom, et il doit tirer, nombre fixe, six fois.Paul Lacroix (1806-1884)
Malgré sa fatigue et les souffrances que lui font endurer ses pieds endoloris et sa gorge congestionnée, le pauvre tireur de traîneau trouve encore un moment de joyeuse humeur.Louis Boussenard (1847-1910)
Rompu à tous les exercices vigoureux, il passait pour très dangereux l'épée à la main et, en outre, avait une réputation établie de tireur infaillible à l'arquebuse et au pistolet.Michel Zévaco (1860-1918)
Le tireur a souvent alors l'occasion d'apercevoir la bête qui pourtant se défend avec habileté.René Martin (1846-1925)
Il avait toutes les vertus physiques de l'homme du monde : c'était un tireur précieux, un chasseur de premier ordre, un écuyer hors ligne.Paul Féval (1816-1887)
Le tireur au combat fait toujours du tir individuel, qu'il soit homme isolé ou qu'il fasse partie d'un groupe sous les ordres d'un chef.Félix Chapuis (1853-?)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TIREUR » s. m.

se dit de certaines personnes qui tirent. Les Tireurs d'or sont ceux qui reduisent l'or en filets, qui le font passer par la filiere.
 
TIREUR D'ARMES, est un Maistre d'Escrime qui enseigne à manier l'épée. On appelle aussi tireurs d'arc, ceux qui s'exercent à tirer de l'arc.
 
TIREUR, en termes de Chasse, se dit proprement du Chasseur qui sçait bien s'aider d'un fusil, qui tire en volant, qui est seur de son coup. Ce valet est fort bon tireur, il fournit le crochet de gibier. On appelle aussi tireur de laine, un filou qui vole la nuit.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020