tisonnier

 

définitions

tisonnier ​​​ nom masculin

Longue barre de fer à extrémité un peu relevée pour attiser le feu. ➙ pique-feu.
 

synonymes

tisonnier nom masculin

pique-feu, râble, ringard, fourgon (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Satalia sentit ce regard fouiller au fond de son cœur comme le tisonnier fouille les cendres pour en faire jaillir le feu.Pamphile Le May (1837-1918)
Elle dut chercher le tisonnier, qui servait à soulever la frise.Émile Zola (1840-1902)
Tranquille saisit son tisonnier à deux mains et regarda l'officier américain.Joseph Marmette (1844-1895)
Je pose le sac sur une table et je saisis le tisonnier.Georges Darien (1862-1921)
Et elle bondit vers l'âtre, y saisit un tisonnier et se rua hors de la cuisine, traversant la voûte, escaladant les degrés qui conduisaient au premier étage.Gaston Leroux (1868-1927)
Constant, qui avait déjà le tisonnier à la main, j'avais oublié ce bonhomme-là.Paul Féval (1816-1887)
Une rougeur lui monta au visage, elle saisit le long tisonnier que son père venait de poser, et, au moment où la bête hideuse s'avançait menaçante, elle frappa.Georges Ohnet (1848-1918)
À ce mot, un lourd tisonnier tenu par un bras ferme tomba sur les bûches à demi consumées.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TISONNIER » s. m.

est un outil d'Artisans qui travaillent à la forge, qui leur sert à remuer le feu. Il y a des tisonniers en palettes, & des tisonniers coudez en forme de crochet.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020