toiture

 

définitions

toiture ​​​ nom féminin

Ensemble constitué par la couverture d'un édifice et son armature. Réparer la toiture d'une maison.
 

synonymes

toiture nom féminin

toit, couverture

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les pierres, le bois, le fer, le plomb, les chaux, les mortiers, les ciments, les briques, les tuiles, les carreaux, les ardoises, les cartons bitumés pour toiture, etc., etc.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Ils ouvrirent la fenêtre et s'assirent de nouveau, prêtant l'oreille au crépitement des gouttes pesantes sur la toiture.Louis Hémon (1880-1913)
Ce qui la chargeait, c'était la neige dont une couche pesante avait peu à peu couvert la toiture des wagons.Émile Zola (1840-1902)
Il semblait que cette ruine, pour demeurer debout, n'eût besoin que du pilier le plus mince, portant, par un prodige d'équilibre, la toiture crevée.Émile Zola (1840-1902)
Le logement était heureusement vide, mais on ne put sauver que quelques-unes des planches qui le formaient et deux ou trois poutrelles de toiture.Jules Verne (1828-1905)
J'entends dans ma toiture des bruits plus inquiétants que de coutume, car il semble que toutes les bêtes nocturnes dont elle est peuplée soient mises en émoi par l'ouragan.Eugène Fromentin (1820-1876)
Ils apparaissent vers six heures du soir, ces sampans à toiture, sortant l'un après l'autre de dessous les lianes en fouillis.Pierre Loti (1850-1923)
Ils dépassent en hauteur la croix de pierre qui marque, sur la toiture, la place de l'autel.Paul Féval (1816-1887)
En moins de dix minutes, la toiture ardoisée du beffroi s'écroula, la salle de recette et la chambre de la machine se fendirent, se trouèrent d'une brèche considérable.Émile Zola (1840-1902)
La voiture entra, suivit une allée tournante et déposa la voyageuse à la porte d'un pavillon assez vaste, à toiture basse, et entouré d'une terrasse à balustres de pierre.Jules Lemaître (1853-1914)
Il était presque impossible que les ours pussent déplacer les poutres du plafond, bien autrement solides que les chevrons de la toiture.Jules Verne (1828-1905)
Il restait accroupi devant la fenêtre, comme s'il avait suivi un cortège dans une rue, du haut d'une toiture.Émile Zola (1840-1902)
Quand elle perdit de vue, à travers les arbres, la haute toiture du château, elle eut dans la poitrine un déchirement horrible.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mortier, pour toute réponse, lui montra des maisons couvertes de fer et dont la toiture était parfaitement intacte.Louis Constant Wairy (1778-1845)
De simples rideaux, ordinairement relevés sous la toiture ou contre les colonnes, servent à garantir des injures du temps ou de l'ardeur du soleil.Ernest Deharme (1838?-1916)
Devant était un petit jardin d'une vingtaine de mètres, où végétaient quelques arbres fruitiers, des choux jaunis et une vigne dont les brins couraient le long de la toiture.Émile Gaboriau (1832-1873)
Toutes les huttes étaient rondes, bâties en branchages dont on avait garni les interstices avec du gazon ou de la mousse, et recouvertes d'une toiture de copeaux.Émile Souvestre (1806-1854)
Le vague, même des idées n'est pas sans charme sous l'épaisse toiture qui semble faite pour protéger la rêverie indolente du voyageur jusqu'au moment où il s'endort !Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Les murs extérieurs sont en pierres de taille et moellons piqués ; pour la toiture on a adopté le système des voûtes en berceau, en plein cintre.Henry de Graffigny (1863-1934)
La charpente n'existait plus : l'extrémité du chœur et l'emplacement qu'avait dû occuper l'autel étaient seuls couverts par un reste de toiture.Octave Feuillet (1821-1890)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020