Email catcher

tombereau

Définition

Définition de tombereau ​​​ nom masculin

Voiture de charge, faite d'une caisse montée sur deux roues, susceptible d'être déchargée en basculant à l'arrière.
Son contenu. Des tombereaux de sable.
au figuré Quantité importante (de qqch.). Des tombereaux d'injures.
Technique Recommandation officielle pour dumper.

Synonymes

Synonymes de tombereau nom masculin

banne, galère

quantité, avalanche, bordée, déferlement, flot, pluie, torrent, flopée (familier)

Exemples

Phrases avec le mot tombereau

Elle descendit seule du tombereau, monta seule les degrés de l'échafaud ; le bourreau et ses aides la suivaient comme des serviteurs suivent une reine.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La réalité : un tombereau de théories fumeuses qui ont trouvé des milliers de fidèles.Ouest-France, Philippe LEMOINE, 07/03/2021
De premiers tombereaux municipaux collectent les défunts, 10 par 10, puis davantage, jusqu'à 40 par 40.Commentaire, 2021, Michel Vergé-Franceschi (Cairn.info)
Sous un tombereau d'insultes, elle s'en prend aux forces de l'ordre, qui tentent de la maîtriser.Ouest-France, Fabrice BERNAY, 11/12/2020
Si tel n'avait pas été le cas, les conducteurs de tracteur et de tombereau n'auraient pu conduire que pendant deux à quatre heures.Europarl
La circulation de ces tombereaux constitue évidemment une gêne importante pour la circulation des autres véhicules, de plus en plus nombreux.Flux, 2018, Nicolas Lyon-Caen, Raphaël Morera (Cairn.info)
Les matériaux de construction arrivaient par la gare et nécessitaient un convoyage par tombereaux tirés par des chevaux.Ouest-France, 16/06/2014
Les corps étaient pêle-mêle dans le tombereau, les tètes pêle-mêle dans un sac.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Au fur et à mesure, l'argile est ramenée en tombereau près de la tuilerie.Ouest-France, 22/04/2015
Rapporte-nous des tombereaux de fleurs et surtout beaucoup d'argent, et même, si tu veux, des souvenirs.Théodore de Banville (1823-1891)
Ce pauvre malheureux n'en sortit que pour monter sur le tombereau fatal où la sentence était attachée.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il rend toute son importance au parcours du condamné, à pied ou dans le tombereau.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2007 (Cairn.info)
Les autorités recevaient des tombereaux de lettres concernant les origines sociales de tel ou tel.Politix, 2005, Stephen Lovell (Cairn.info)
Le paysage devenait sinistre et désolé, la route, au lieu d'arbres, avait des potences, le tombereau, enfin, s'embourbait et ne marchait plus.Éliphas Lévi (1810-1875)
Les cheveux épars, les mains liées, assis dans l'infâme tombereau, il n'en conserva pas moins le calme et la majesté de sa figure.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Des tombereaux de détritus provenant du nettoyage des rues y étaient aussi déversés.Ouest-France, 03/01/2020
Ils avaient tous bravé les trombes d'eau et les tombereaux de boue.Ethnologie française, 2019, Anath Ariel de Vidas (Cairn.info)
Passe encore si la facture de ces tombereaux de jours avait été provisionnée par les pouvoirs publics.Capital, 31/01/2018, « Fonctionnaires : leurs heures sup' nous coûtent une fortune »
Les frais pour les ramasser sans le chariage vont à 71/2 sols par tombereau.Histoire & Sociétés Rurales, 2009, Fulgence Delleaux (Cairn.info)
Il fabriquait des charrettes et des tombereaux de toutes pièces.Ouest-France, 30/08/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TOMBEREAU s. m.

Charrette faite en forme de caisse, qui sert à transporter les choses qui tiennent du liquide, comme les bouës, le sable, la chaux, les terres, gravois & choses semblables. On mene les criminels de lese Majesté, les parricides, &c. au supplice dans des tombereaux. Menage le derive de l'Anglois tumberell, signifiant la même chose. Du Cange dit qu'il vient de tumbrellum, que Cowellus dit avoir esté une espece de charrette sur laquelle on promenoit par la ville les femmes coupables de fornication ou d'adultere, & qu'en quelques lieux on faisoit plonger plusieurs fois dans l'eau : ce qu'on appelloit la peine du tumberel. C'estoit autrefois une marque de haute Justice, d'avoir fourche patibulaire, piloris, & tomberel ou tombereau.
 
TOMBEREAU, est aussi la charge d'une charrette faite en tombereau. Il a employé tant de tombereaux de chaux à faire les fondements ; tant de tombereaux de sable dans les allées de ce jardin.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.