Email catcher

tordait

Formes

Exemples

Phrases avec le mot tordait

Où l'angoisse nous tordait le cœur, et l'obscurité nous enfermait sans aucun rayon d'espoir.Études, 2006 (Cairn.info)
Ensuite arrivaient les farces, les soudaines évocations des bonnes blagues, dont on se tordait après des années.Émile Zola (1840-1902)
Elle tordait ses mains vides, et il devina.M. Maryan (1847-1927)
Madame était devenue toute pâle et se tordait les mains.Octave Mirbeau (1848-1917)
Un homme ivre s'en prenait à tous les essuie-glaces, rayait les peintures et tordait les antennes.Ouest-France, Frédéric SALLE, 06/03/2019
Il tordait les plumes de leurs chapeaux, gonflait leurs jupes et leurs joues presque.Aimery de Comminges (1862-1925)
Nous savions que la banquise hurlait, que la forêt amazonienne abusée se tordait de douleur.Études, 2020, Jean-Luc Rolland (Cairn.info)
À 17 ans, elle se tordait régulièrement les chevilles au point qu'une opération des ligaments fut envisagée.Topique, 2009, Jean-Pierre Chartier (Cairn.info)
Le contact avec son bébé s'est alors perdu dans un cercle vicieux : il pleurait, elle tentait de le nourrir, il se tordait de douleur.Dialogue, 2008, Marie-Frédérique Bacqué (Cairn.info)
Sa plainte lugubre s'achevait dans un hurlement tandis qu'une crise le tordait au bord de l'escalier.Émile Zola (1840-1902)
Elle se tordait les mains à une pensée qui l'envahissait, qu'elle n'osait exprimer, qu'aucune puissance au monde ne lui aurait fait exprimer.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
La malheureuse, affolée, se tordait les mains, cependant que des larmes brûlantes coulaient le long de ces joues.Nord', 2020, Jérôme Driant (Cairn.info)
Juste sous notre fenêtre, on a posé un brancard sur lequel une femme sur le point d'accoucher se tordait de douleur et criait.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Patrycja Kowalczyk (Cairn.info)
Si quelqu'un ne voulait pas aller au bunker, il lui tordait le bras, le jetait par terre et marchait sur lui.Le monde juif, 1969, Adam Rutkowski (Cairn.info)
Virilement d'abord, en cachant ses larmes, mais à pleurer de telle façon, ensuite, que sa bouche se tordait et que ses épaules tressaillaient.L'annuel de l'APF, 2010, Dezsö Kosztolányi (Cairn.info)
Je vivais seulement par l'atroce angoisse qui me tordait le cœur.Paul Féval (1816-1887)
La gitana se tordait les mains avec désespoir.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
La bougie mit du temps à s'allumer et ses mains tremblaient pendant que l'allumette noircie se tordait entre ses doigts.Imaginaire & Inconscient, 2001, Dominique Natanson (Cairn.info)
Partout on se tordait les mains et on versait des larmes.Le monde juif, 1995, Shloyme Frank (Cairn.info)
Du point de vue chorégraphique, c'était trois fois zéro, mais tout le monde se tordait de rire.Vacarme, 1997, Christophe Wavelet, Isabelle Launay (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine