tors

 

définitions

tors ​​​ , torse adjectif

Qui est tordu. Fils tors.
Architecture Colonne torse, à fût contourné en spirale.
Jambes torses, tordues, arquées.

tors ​​​ nom masculin

Technique Torsion donnée aux brins pour former un fil, une corde. Tors droit, gauche.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis nous ouvrîmes une ou deux barrières fermées seulement avec des couronnes de bois tors, et nous entrâmes dans des chemins qui ressemblaient à des ornières.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
C'est que le fil est d'autant plus tors que le fuseau est plus petit.Gustave Fagniez (1842-1927)
La décoration représentait une vieille chambre tapissée de cuir doré et meublée de bahuts sculptés, de tables à pieds tors, avec des portières de damas vert.Alphonse Karr (1808-1890)
Quatre escabeaux sans dossiers, une vieille armoire de chêne et une table à pieds tors, meublaient seuls cette chambre.Eugène Sue (1804-1857)
Tous les bossus sont méprisants ; tous les nez tors se froncent et dédaignent quand ils rencontrent un nez droit.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le sol est pavé de tuiles carrées, les chaises et les tables sont en bois noir, avec des pieds tors, grêles, et amincis par le bas.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
On ne recevoit point lévites les boiteux, les bossus, les chassieux, les lépreux ; ceux qui avoient le nez trop petit, tors, etc., il falloit un beau nez.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020