vrille

 

définitions

vrille ​​​ nom féminin

Organe de fixation de certaines plantes grimpantes, qui s'enroule en hélice.
Outil formé d'une tige que termine une vis. ➙ foret, tarière.
Hélice. Escalier en vrille. —  Avion qui descend en vrille, en tournant sur lui-même.
au figuré, familier Partir en vrille, échapper à tout contrôle. → partir en live*.

vrillé ​​​ , vrillée ​​​ adjectif

Botanique Muni de vrilles. Pampres vrillés.
Tordu plusieurs fois sur soi-même. Fil tout vrillé.
 

synonymes

vrille nom féminin

foret, drille, mèche, percerette, tarière

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses petits yeux verts, percés comme avec une vrille, flamboyaient sous deux arcs marqués d'une faible rougeur à défaut de sourcils.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'idée fixe alors, exaspérée par un mois d'ivresse, et grandissant sans cesse dans l'absolue solitude, s'enfonçait en lui à la façon d'une vrille.Guy de Maupassant (1850-1893)
Zéphyrin recula dans un coin de la pièce ; un rire silencieux fondait sa bouche d'une oreille à l'autre, et ses yeux en trous de vrille luisaient d'une malice campagnarde.Émile Zola (1840-1902)
Sont-ce ces yeux gris dont le regard entre comme une vrille et reste en vous comme le crochet d'une flèche ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Il s'avère que c'est le secteur régulé qui est parti en vrille en raison de l'opacité des instruments de titrisation.Europarl
Il se plaint de souffrances intérieures, qu'il exprime par des mouvements de vrille de ses doigts.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il s'arrêta à celui-ci, chercha une place convenable pour le percer avec sa vrille, et, en cherchant cet endroit, mit la main sur un robinet.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cette phrase leur était entrée dans la tête, comme une vrille à tous les deux.Gaston Leroux (1868-1927)
Pendant que tu dormais... là-bas... dans la cabane... j'ai pris une vrille, et patiemment, pendant deux heures, j'ai creusé le fond de cette barque.Albert Delpit (1849-1893)
On tâtonne pour suivre le lit de la rivière ; on perce des trous avec une vrille à diamant, et souvent on manque le bon côté seulement de quelques pas.Ernest Michel (1837-1896)
En furetant, selon son habitude, il découvrit un cornet de papier contenant des clous en quantité, puis un ciseau, puis une vrille, puis un marteau.Jules Girardin (1832-1888)
D'un arbre à l'autre, la plumaria enroule sa spirale qu'on croirait une vrille de vigne et les fait correspondre ensemble par ses fins et légers rameaux, nuancés de brillants reflets.Jules Michelet (1798-1874)
Quand il vous regarde, on dirait que ça vous entre dans le corps comme une vrille.Amédée Achard (1814-1875)
J'y vis pour la première fois, sur les marges du chemin, de la vrille en fleurs.George Sand (1804-1876)
A quel travail de vrille cet horrible sentiment ne se livre-t-il pas dans nos cœurs !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Et elle multiplia les trous, à droite et à gauche, jusqu'à ce que, se servant de la vrille elle-même, elle put enfin pousser le crochet, le chasser du piton.Émile Zola (1840-1902)
Il pratiqua un trou sur le côté du baril, et voici même la grosse vrille dont il s'est servi pour cela.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Ethal se taisait, mais je sentais son regard appuyé sur le mien, et c'était, dans mon cerveau congestionné, comme le froid aigu d'une vrille.Jean Lorrain (1855-1906)
Ses yeux noirs, humides, enfouis sous des sourcils épais, avaient l'air d'avoir été percés avec une vrille.Théodore de Banville (1823-1891)
On avait percé dans son châssis, à gauche, un grand trou avec une vrille, et on y trouva un gros clou enfoncé presque jusqu'à la tête.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VRILLE » s. f.

Outil de fer propre à percer, dont se servent les Tonneliers. Il est emmanché comme le foret & la tarriere, & fait son effet en le tournant à deux mains.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020