tortille

définitions

tortille ​​​ nom féminin

vieux Allée étroite et tortueuse dans un parc, un jardin.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les balcons, les grilles, les frises, rien n'est droit, tout se tortille, se contourne, s'épanouit en fleurons, en volutes, en chicorées.Théophile Gautier (1811-1872)
On les cueille, on les tortille, on les abandonne.Louis Ulbach (1822-1889)
Elle se tortille dans les mêmes efforts, amusants d'être presque gracieux, – car ils ne se tendent pas outre mesure, trop sûrs du succès, – plus amusants d'être impuissants et satisfaits.Han Ryner (1861-1938)
On appelle cela bouchonner, parce que la poignée de paille qu'on tortille pour cela s'appelle un bouchon de paille.Comtesse de Ségur (1799-1874)
On se tortille beaucoup ; il y a de petites toux et un grand silence, troué de rires qui pétillent...Jules Vallès (1832-1885)
On devine dans la main qui se tortille une envie démesurée de posséder, de toucher les joujoux.Fernand Desnoyers (1828-1869)
Puis, ayant mangé avec eux le pemmican, la tortille de maïs et bu l'eau du fleuve, je repartis à l'aventure.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Les longs favoris, bruns, que sa main tortille machinalement, s'entremêlent ; aussi de fils blancs, mais ils ont grand air, tels qu'ils sont.Georges Eekhoud (1854-1927)
La fatalité des passions est comme un serpent de feu qui roule et se tortille autour du monde en dévorant les âmes.Éliphas Lévi (1810-1875)
Lui, le fer, il se tortille comme un reptile blessé, semble lutter, mais cède, s'allonge encore, s'allonge toujours, toujours repris et toujours rejeté par la mâchoire d'acier.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

22/09/2021