traînant

 

définitions

traînant ​​​ , traînante ​​​ adjectif

Qui traîne par terre ; qui pend. Une robe traînante. —  D'un pas traînant.
(sons) Monotone et lent. Une voix traînante.
var. ro trainant ​​​ , trainante ​​​ .
 

synonymes

traînant, traînante adjectif

pendant

lent, monotone, morne, mou, sans nerf

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle leva les yeux, le regarda, poussa un cri d'effroi, un cri d'horreur, et, saisissant par les mains ses deux enfants, elle s'enfuit, en les traînant derrière elle.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'huissier partit avec le billet, traînant ses chausses sur le carreau poussiéreux, et ne tarda pas à revenir nous annoncer que le juge nous attendait au nº 9.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ceux qui allaient mourir roulaient leur tête tout doucement ; d'autres, en se traînant, leur apportaient à boire.Gustave Flaubert (1821-1880)
Nous y étions depuis un moment, lorsqu'un chevreuil arriva, se traînant sur trois pattes et laissant une trace rouge sur les mousses derrière lui.Alphonse Daudet (1840-1897)
Allez-vous également aborder de manière décisive – non pas en traînant les pieds – le régime born-after date scheme ?Europarl
Dans l'air alourdi des rues, déjà des familles lasses revenaient de la banlieue, chargées de bouquets, et traînant des enfants.Émile Zola (1840-1902)
Des petits enfants riaient aux éclats en traînant leurs pieds nus dans la boue superficielle.Pierre Louÿs (1870-1925)
On appelait babylonici vestes des espèces de dalmatiques traînant sur les talons et agrafées par devant, faites en étoffes peintes, bariolées, à fleurs, à broderies et de mille couleurs.Paul Lacroix (1806-1884)
Je la crois de préférence à vous et je m'attends à vous voir beau, charmant et traînant tous les cœurs après vous.Gaston Maugras (1850-1927)
Le vent était mou, les étoiles brillaient, l'énorme charretée de foin oscillait devant eux ; et les quatre chevaux, en traînant leurs pas, soulevaient de la poussière.Gustave Flaubert (1821-1880)
En effet, quelques secondes après, j'entendis un bruit de pas traînant sur le chemin, puis un bruit plus lointain de barrière refermée...Octave Mirbeau (1848-1917)
Il marchait vite, soutenant ou plutôt traînant après lui la malheureuse qui trébuchait à chaque pas.Oscar Méténier (1859-1913)
De jour en jour sa faiblesse augmentait : elle ne se déplaçait plus qu'en se traînant avec la plus grande peine.Marie Quinton (1854-1933)
Six ou sept bons chiens, traînant trois personnes, parcourront dans la journée de vingt à vingt-cinq lieues.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Ses pieds s'embarrassaient dans de longues plantes brunes, emmêlées comme des chevelures, qui étaient les goémons traînant à terre.Pierre Loti (1850-1923)
Quelqu'un raconta qu'il l'avait vu arriver trois minutes seulement avant le départ, se traînant, et qu'il s'était jeté dans ce coin où il se mourait, d'un air d'immense fatigue.Émile Zola (1840-1902)
Je me l'imagine traînant, après soi, un troupeau d'impatiences et de doutes sur un chemin très montant, vers une étoile qui va toujours s'enfonçant plus profondément dans l'azur.Armand Silvestre (1837-1901)
Elle jetait sur sa tête un schall qui, traînant jusqu'à terre, la couvrait entièrement, et, ainsi cachée, se drapait des autres.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Rien de plus extraordinaire que l'aspect d'un tel tribunal : là, les accusés sont toujours des criminels ; là, les témoins eux-mêmes comparaissent couverts de leurs vêtemens rouges, et traînant leurs chaînes.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Les crabes de terre, effrayés par les pas, fonçaient dans leurs trous en y traînant des palmes sèches qui craquaient.Victor Segalen (1878-1919)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAISNANT, ANTE » adj.

Qui pend jusqu'à terre, qui traisne à terre. Les femmes ont des queuës traisnantes & effilées. Les habits de deuil dans les grandes ceremonies sont traisnants & longs de dix aunes. Les chevaux dans les entrées & ceremonies ont des caparaçons traisnants jusqu'à terre.
 
On dit aussi, qu'un homme valetudinaire est tout traisnant, qu'il mene une vie traisnante & languissante, pour dire, qu'il a peu d'esperance de recouvrer sa santé.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020